Publié dans Economie

Evènements économiques - Ouverture du bal par Asia-Enjoy Madagascar

Publié le jeudi, 28 février 2019

Le premier salon de l'année. Ce mois de mars marquera l'ouverture de la saison 2019 des différents évènements économiques et commerciaux dans la Capitale. De ce fait, ce sera donc la quatrième édition de l'Asia-Enjoy Madagascar qui ouvrera le bal cette année. Effectivement, cet évènement débutera à la fin de ce mois-ci. Et comme dans les éditions précédentes, le salon englobera plusieurs thèmes tels que la mode avec sa « Fashion Week », le tourisme mais aussi le sport, sans oublier les espaces « Bien-être » et « Mariage ». Outre cela, la grande particularité de cet évènement est la présence des pays asiatiques. Et pour cette année, les visiteurs seront bien servis.

« Nous avons constaté une forte hausse de l'enthousiasme des pays de l'Asie. Pour cette quatrième édition, presque la moité des participants sont nouveaux, y compris les pays. En tout, dix huit pays à l'exemple de la Birmanie, de la Thaïlande ou encore du Pakistan, viendront s'exposer à la Zone Forello Expo sise à Tanjombato » a expliqué Michel D. Ramiaramanana, président du comité d'organisation de l'évènement lors du lancement officiel au mois de janvier dernier, au Louvre Antaninarenina.

Outre le volet commercial, les organisateurs veulent également appuyer les petites et moyennes entreprises (PME) dans la recherche de partenaires et de nouveaux collaborateurs. Toute une série de PME sera alors présente sur les lieux pour lier des relations avec les différents participants, plus spécialement avec les opérateurs étrangers. L'idée est d'étendre leurs activités à l'international.  Ce sera aussi une occasion pour le domaine du sport de se mettre en avant. Il ne faut pas oublier que les Jeux des îles de l'océan Indien se dérouleront cette année à Maurice.

Le plus long

Outre cette grande ouverture de l'année, cette édition d'Asia-Enjoy Madagascar sera également le premier salon le plus long de l'histoire de la Grande île. Il durera notamment neuf jours, à compter du 30 mars prochain jusqu'au 07 avril. « Ce choix résulte particulièrement de la demande des participants. Depuis toujours, nos évènements durent quatre jours. Toutefois, pour les entreprises et les participants venant d'Asie, cette durée est trop courte. Se déplacer pour un si court laps de temps serait ainsi une perte. Donc, nous avons décidé de rallonger notre évènement  pour leur permettre d'y participer pleinement », justifie le comité d'organisation de l'évènement. Un rallongement pour le plus grand plaisir du grand public, surtout que les tarifs restent inchangés. En tout cas, les invitations en ligne sont déjà disponibles depuis le 15 février dernier pour ceux qui auront la flemme d'en récupérer auprès des partenaires de l'évènement.

Rova Randria

Fil infos

  • Meurtre d’un opérateur économique français - Le principal suspect extradé de Madagascar
  • AG des Nations unies - Renforcement des capacités pharmaceutiques de l’Afrique souhaité
  • 332 millions $ d’aide non remboursable du FMI - La plaidoirie de Rajoelina fait mouche
  • Membres du Gouvernement - La descente sur le terrain continue
  • Lu sur le Net - Madagascar, pays sans Covid et sans dictature vaccinale
  • Andry Rajoelina sur les îles Eparses - Appel à une veille « bienveillante et cohérente » des Nations unies
  • Acte de banditisme à Tsiazotafo - La propriétaire d’un magasin délestée d’1 million Ar
  • Assemblée générale des Nations unies - Le President Rajoelina rencontre le SG Antònio Guterres
  • Midongy- Atsimo - Quarante-cinq morts dans un affrontement
  • Assemblée générale des Nations Unies - Une première pour le Président élu Andry Rajoelina

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Projets délirants ?
    Fous ! Chimériques ! Utopiques ! Tels sont les termes signifiant comment les sceptiques voient les projets présidentiels. Des projets pharaoniques, impossibles disent les uns. Fruits de la rêverie d’un jeune visionnaire ironisent les autres. En effet, étant vu les capacités matérielles limitées de la Grande île, compte tenu des ravages de la pandémie et considérant les besoins nécessaires pour la relance économique, les concrétisations de grands projets dans un contexte pareil relèvent de la délire, un pari inaccessible ! Contre toute appréhension et en dépit des doutes, lesdits projets prennent forme l’un après l’autre. Du moins en phase d’être pour certains cas.Projet « Tanamasoandro » à Antananarivo et environs. Quand le roi Andrianjaka (1610-1630) investit la colline d’Analamanga en 1610 et fonda la « Cité des Mille » (guerriers) en chassant les Vazimba, la plaine d’en-bas (Plaine d’Antananarivo) n’était qu’un espace désert. Il a fallu le transformer en zone…

A bout portant

AutoDiff