Publié dans Economie

Structure des prix à la pompe - Bientôt des négociations dirigées par le Président

Publié le vendredi, 07 juin 2019

Discussions ouvertes. Questionné sur la mise en place d’une nouvelle structure des prix à la pompe, le Président de la République, Andry Rajoelina, a affirmé hier, que des négociations sur le sujet se feront bientôt. « Je dois encore effectuer un voyage à l’étranger cette semaine mais dès mon retour, nous organiserons les rencontres pour voir les solutions à adopter pour pouvoir faire baisser les prix à la pompe, sans pénaliser les parties prenantes », précise-t-il. Cette affirmation rejoint ainsi les propos tenus par Vonjy Andriamanga, ministre de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures, comme quoi « l’Etat va prendre ses responsabilités et mettre en place unilatéralement une nouvelle structure des prix  ».

La baisse de prix du carburant prévue pour ce début du mois devra attendre encore un peu. Pour rappel, au mois de février dernier, lors de la Semaine des hydrocarbures, il a été annoncé que la structure des prix serait revue pour ne pas trop pénaliser les usagers. Mais à la fin des négociations, les parties prenantes ne sont pas tombées d’accord sur l’élaboration de cette nouvelle structure, ce qui fait qu’actuellement, les prix restent encore les mêmes. Mais jusqu’à quand ?

Rova Randria

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff