Publié dans Economie

Foire Internationale de l’Agriculture-Agribusiness-Agroalimentaire - Promouvoir des exploitations agricoles plus durables

Publié le lundi, 15 juillet 2019

Associer le développement de l’agriculture à la conservation de l’environnement. Notre biodiversité est aujourd’hui en grand danger. Effectivement, les mauvaises pratiques agricoles prédominent encore jusqu’à maintenant. Les feux de brousse restent la technique la plus utilisée pour fertiliser le sol. Pourtant, leurs conséquences sont d’autant plus néfastes pour l’environnement que pour le secteur agricole, pour ne citer que les impacts liés au changement climatique. Il est alors plus que nécessaire de réagir afin de sauvegarder ces deux filières.

Conscients de la situation, les organisateurs de la Foire Internationale de l’Agriculture - Agribusiness - Agroalimentaire (FIA) comptent bien promouvoir la mise en place des exploitations agricoles plus durables dans tout le pays pour cette prochaine édition.  « Il est important de rétablir les valeurs cardinales de la biodiversité "en grand danger" de la Grande île. Andramasina est un bel exemple. Quelle que soit la nature du sol, aussi appauvri soit-il, l’on peut reconstituer une forêt, y compris avec des espèces endémiques. Pour cette prochaine édition de la FIA, nous allons systématiquement réveiller nos consciences écologiques », soutient Michel D. Ramiaramanana, président du comité d’organisation de l’événement.

Nouvelles initiatives

Outre la promotion du développement durable, cet événement mettra en exergue des pistes novatrices telles que l’agritourisme,  le machinisme agricole, les cultures biologiques, la redynamisation de la riziculture où « Madagascar deviendra le grenier alimentaire de l’océan Indien ». « Bien entendu, ces différentes orientations fortes ne sont pas exhaustives mais cet événement ne manquera pas de considérer l’ensemble des priorités du Plan Emergence Madagascar pour que nous puissions produire " in fine" une scénographie efficiente », explique Michel D. Ramiaramanana. Pour y arriver, le secteur privé doit internaliser dans ses paramètres de réflexion et se mettre en capacité d’enclencher le turbo de la croissance au profit des entreprises et par voie de conséquence à celui du plus grand nombre.

Rova Randria

Fil infos

  • Marc Ravalomanana - Précampagne sous couvert de redynamisation
  • Evènement « Youthconnekt » - Promesse de soutien aux jeunes entrepreneurs
  • Entrepreneuriat - Le Président Rajoelina partage ses secrets pour réussir
  • Arrestation de Raoul Arizaka Rabekoto  - Les autorités judiciaires se contredisent
  • Manifestation à la Réunion - Des « indignés » aux attitudes indignes !
  • Poursuite d’anciens hauts dirigeants - Les députés devant leurs responsabilités
  • Relations bilatérales Egypte-Madagascar - Les grands projets de Rajoelina séduisent Fattah Al-Sissi
  • 21ème sommet du COMESA - Le Président Rajoelina vante les mérites du numérique
  • Sècheresse à Madagascar - L’eau, un produit de luxe
  • Trafic de drogue - La Gendarmerie intercepte 600 kilos de cocaïne pure
Pub droite 1

Editorial

  • Une question de sacerdoce !
    « En ce jour, je suis de tout cœur avec toutes les femmes qui sont encore victimes de violence surtout celles qui les endurent pour la protection de leurs enfants. Je réitère mon engagement à vous soutenir et à porter votre voix ». Serment et vœu d'engagement d'une femme militante, convaincue et motivée !

A bout portant

AutoDiff