Publié dans Economie

Développement de six aéroports de l'ADEMA - Un temps supplémentaire pour proposer un partenariat

Publié le mardi, 13 août 2019

Un mois et onze jours de plus. La société Aéroports de Madagascar (ADEMA) recherche actuellement des partenaires pour développer les six aéroports internationaux à savoir Toamasina, Sainte-Marie, Toliara, Taolagnaro, Mahajanga, Antsiranana ainsi que les quatre aéroports principaux notamment Sambava, Morondava, Mananjary et Fianarantsoa que l'Etat Malagasy lui a confié par le biais d'un décret de délégation de pouvoir. Si la date butoir est prévue le 20 août, elle est repoussée au 30 septembre 2019.  

 

« La date limite de réception des offres de manifestation d'intérêt à la recherche de partenariat pour le développement des 10 aéroports principaux de Madagascar prévue le vendredi 20 aout 2019 à 12 heures locales est reportée au lundi 30 septembre 2019 à 12 heures locales. Toutes les autres dispositions restent sans changement » annonce Andriamihafy Herison, directeur général de l'ADEMA dans un communiqué publié vendredi dernier.

Ouverture

Afin d'attirer les 500 000 touristes d'ici 2023, il  faut miser sur l'expansion aéroportuaire du pays. Et ce, grâce à travers la collaboration avec les partenaires privés nationaux et internationaux. « Il est unanimement soutenu que la mise aux normes des infrastructures pour s'arrimer aux impératifs recommandés en matière de sécurité, de sûreté et de qualité de l'exploitation est primordiale pour assurer le développement du transport aérien à Madagascar. C'est fort de ces constats que l'Etat malagasy accorde aujourd'hui la priorité à l'instauration d'un environnement propice au développement de la compétitivité du secteur du transport aérien, à travers notamment un saut qualitatif sur le plan infrastructurel. En aval, les efforts se reflètent par la mise en œuvre d'une politique d'ouverture vers le secteur privé dans la modernisation et l'exploitation des activités et patrimoines aéronautiques», souligne le directeur dans leur site web officiel.

Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • MATP - Chasse aux remblais illicite
  • Attachement au principe de souveraineté - Tentative de meurtre médiatique à l’endroit d’Andry Rajoelina
  • Magouilles dans la distribution d'aides sociales - Le Président Andry Rajoelina avertit les chefs de Fokontany
  • « Sosialim - bahoaka » à Antananarivo - Les aides de l'Etat s'enchaînent dans les 6 Arrondissements
  • Remaniement imminent - Qu'un vrai leader soit à la tête du ministère
  • Ministère de la Défense nationale - Mise en garde contre toute désinformation
  • Finance publique - Un cours magistral, signé Rindra Rabarinirinarison
  • Fête du trône du Maroc - Les félicitations du Président malagasy au roi Mohammed VI
  • Crise sanitaire - Des aides sociales pour 200 000 foyers nécessiteux de Tanà
  • Directeur général de l'IMRA - Le CVO a subi le test de toxicité

La Une

Editorial

  • Exit, le drapeau blanc !
    Le pays est en guerre ! En plein cinquième mois de bataille, à la dixième quinzaine de confinement, on entre dans une phase de guerre d’usure. Les prévisions de l’OMS ne rassurent guère. La pandémie risquerait de perdurer ! Mais, pas question de jeter l’éponge ! Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry, en sa qualité de chef de guerre, a été clair et net au Palais des Sports à Mahamasina, lors de l’inauguration du nouveau Centre de traitement de la Covid (CTC), quand il a déclaré que « Nous ne hisserons jamais le drapeau blanc ». Il est vrai que le pays fait face à un ennemi invisible et redoutable mais il écarte l’option ou l’hypothèse de courber l’échine ! Et partout dans ses déplacements, Rajoelina ne manque pas d’encourager les « soldats ». Le personnel soignant, la population des Régions contaminées et les responsables étatiques à tous les niveaux…

A bout portant

AutoDiff