Publié dans Economie

Entrepreneuriat - La gent féminine marque sa présence

Publié le vendredi, 25 octobre 2019

Parmi les dix candidats sélectionnés, une seule personne représente la gent masculine. Il faut dire que les femmes s’investissent de plus en plus dans le domaine de l’entrepreneuriat. Le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’ambassade de France à Madagascar a présenté, hier, les pépites d’or qu’ils ont trouvées parmi les 144 candidatures reçues au départ. L’événement a été honorée par la présence du ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Lantosoa Rakotomalala, l’ambassadeur de France à Madagascar, Christophe Bouchard, ainsi que Valérie Zafindravonona, secrétaire exécutif du programme « Fihariana ».

« Global entrepreneurship Monitor rapporte tous les deux ans l’évolution de l’entrepreneuriat. Pour le cas de Madagascar en 2017, le taux d’activité entrepreneurial est plus élevé au niveau des hommes  avec un taux de 23% contre  20% chez les femmes. Le ministère travaille déjà de concert avec le programme « Fihariana » pour soutenir plus particulièrement les startuper féminin. La présence de ces femmes représente déjà  un grand pas pour le pays », remarque Lantosoa Rakotomalala, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat durant son discours à l’Institut Français de Madagascar.

Ces candidats bénéficient d’un accompagnement pendant une année et peuvent également déposer leurs dossiers dans le programme présidentiel « Fihariana » s’ils le souhaitent.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff