Publié dans Economie

Secteur financier - Paositra Malagasy rachète OTIV Boeny

Publié le lundi, 28 octobre 2019

Redressement. C’est ce qui résume l’accord conclu entre le ministère des Postes, de la Télécommunication et du développement du numérique (MPTDN) et le président du conseil d’administration ainsi que les administrateurs provisoires de la mutuelle OTIV Boeny. La cérémonie de signature s’est tenue hier à l’Hôtel Colbert Antaninarenina. Suite à l’impasse traversée par la mutuelle, cette opération de fusion-acquisition permet de regagner la confiance du client. «Lors du passage du Président de la République Andry Rajoelina dans  la capitale de Boeny, il a promis aux membres de l’OTIV Boeny de trouver une solution rapide et durable à leur problème. En effet, l’OTIV Boeny est en difficulté depuis 2016. A la fin de 2017, la Commission de supervision bancaire et financière (CSBF)  a décidé de changer les dirigeants de la mutuelle pour trouver les solutions rapides. Les 33 000 membres et clients de cette mutuelle sont en passe de perdre leurs dépôts à cause d’une mauvaise gestion et de détournement de fonds. Au terme de cet accord, la Paositra Malagasy s’engage à reprendre toutes les activités de l’OTIV Boeny. Les quinze caisses de l’OTIV seront désormais à la disposition des clients», annonce Christian Ramarolahy, ministre de tutelle.
 

Licence  de microfinance
 Grâce à cette fusion, Paositra Malagasy va devenir un acteur majeur dans l’inclusion financière.  Elle renforce ses activités en obtenant une licence de microfinance. « La Paositra Malagasy va offrir des crédits aux 33 000 clients de l’OTIV Boeny dans des conditions plus favorables grâce à un taux d’intérêt de 12%  alors que la pratique de la mutuelle tournait autour de 24 à 30% auparavant. Dans quelques mois, la Paositra Malagasy va élargir son offre à ses clients qui comptent environ 500 000 sur l’ensemble du territoire. Cette démarche s’inscrit également dans la participation au programme « Fihariana » concernant la facilitation de l’accès au financement», poursuit le numéro un du département lors de son allocution. A titre d’information, Paositra Malagasy est la seule institution financière avec un peu plus de 250 agences sur le territoire national.
 Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • Loi sur la communication médiatisée - Les acteurs dans les Régions mis au parfum
  • Pension de retraite pour les députés - Razanamahasoa Christine précise
  • Fonctionnaires fantômes - La coupure des salaires effective
  • Lutte contre la corruption - « La volonté politique est primordiale »
  • Lutte contre la Covid-19 - Roland Ratsiraka veut encore semer le chaos
  • Port du masque à Antananarivo - Les sanctions sont tombées pour des récalcitrants
  • Lalatiana Andriatongarivo - La prolongation du mandat des sénateurs est inconstitutionnelle
  • Députés de Madagascar - Rien que des faveurs personnelles
  • Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers
  • Création de nouvelles Régions - Le plateau de Mahafaly et le Mangoro dans la liste d’attente

La Une

Editorial

  • Approche à revoir
    Quatre professionnels du média défraient la chronique ces derniers jours. A la Une des journaux, ils font couler beaucoup d'encre. Sabrina, animatrice d'antenne de Kolo TV, accusée de propagation de fausses nouvelles troublant l'ordre public, fut placée sous mandat de dépôt à Antanimora. Après un séjour d’un mois, elle bénéficia d'un relax suite à une décision présidentielle. Arphine Helisoa, une autre journaliste poursuivie pour propagation de fausses nouvelles et incitation à la haine à l'encontre de la personne du Président de la République, séjourna trente jours à Antanimora. Elle retrouva également sa liberté grâce à un geste du Président Rajoelina Andry.

A bout portant

AutoDiff