Publié dans Economie

Coupure d’eau et d’électricité - La JIRAMA apporte des solutions à court terme

Publié le dimanche, 10 novembre 2019

Les Tananariviens ont subi des coupures à répétition et de plusieurs heures durant le week-end. Renvoyé dare-dare par le Président de la République de Madagascar de Morondava, le président du conseil d’administration de la JIRAMA et son staff ont tenu, hier, une conférence de presse en leur siège à Faravohitra. Le vrai fond du problème est d’origine technique lié aux infrastructures vétustes qui datent de 1975 et qui n’ont jamais connu d’amélioration. Alors que l’effectif de la population a doublé pendant ces quarante-cinq dernières années. La situation devient de plus en plus alarmante face à la grogne des abonnés. L’entreprise prend ainsi des mesures d’urgence pour résoudre le problème.

Elle va accélérer l’amélioration des réseaux de distribution à compter de cette semaine. « Le Gouvernement ne tolère plus cette coupure à répétition. La quantité de production est suffisante mais on rencontre des difficultés dans la distribution à cause des infrastructures. Toutes nos actions se concentrent alors sur l’amélioration des réseaux de distribution à partir de cette semaine. La JIRAMA a déjà programmé de remplacer 60 km de câbles cette année mais nous allons simplement accélérer les travaux. De même pour les transformateurs qui subissent souvent de courts-circuits. C’est d’ailleurs le cas qui s’est produit à Ambodivona. Au lieu de changer deux transformateurs par semaine, nous allons accélérer le rythme pour arriver jusqu’à trente », avance Soloniaina Andriamanampisoa, président du conseil d’administration de la JIRAMA. Ces travaux commenceront dans les zones jugées « point noir » de la Capitale à savoir Ambodivona vers Ivato et Anosizato vers Arivonimamo. Toutefois, une coupure à raison de trois fois par jour s’applique encore pour que les techniciens travaillent en toute sécurité.

La coupure durant ce weekend a été causée par la baisse de la quantité d’eau dans fleuve de Mandraka. Au lieu de produire 24 Mégawatts, la production a baissé de 2 Mégawatts. Cette situation a  provoqué des problèmes de fréquence entre les différentes sources d’énergies dans les centres de production et qui a entraîné le délestage et les courts-circuits des certains transformateurs.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Nécrologie - Le Père Sylvain Urfer décède en France à l’âge de 80 ans
  • La Vérité de la semaine
  • Lutte contre la Covid-19 - Les mesures prises par Madagascar font école
  • Projets de développement - Le Président sollicite le soutien et l'expertise allemande
  • Le Gouvernement Ntsay face aux députés - Les sujets socio-économiques au menu !
  • Approvisionnement en eau à Antananarivo  - La qualité et la distribution reviendraient à la normale
  • Destruction de forêt - Six individus déférés à Moramanga
  • Hausse des cas de Covid-19 - Des gouverneurs bousculent les mauvaises habitudes
  • Restrictions mondiales liées à la Covid-19 - L’assistante d’Antonio Guterres annule sa mission à Madagascar
  • Marc Ravalomanana - Précampagne sous couvert de redynamisation

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La CENI opérationnelle !
    Enfin, les neuf nouveaux membres de la CENI entrent en fonction. Comme l’exige la loi, ils ont prêté serment devant la Cour suprême ce mercredi 1er décembre et ce en présence du Chef de l’Etat Rajoelina Andry et du ministre de la Justice Imbiky Herilaza.Arrivés au terme de leur mandat, les anciens commissaires électoraux durent plier bagage. Me Hery Rakotomanana et son équipe cèdent la place à Dama Andrianarisedo Retaf Arsène, Randrianarivonantoanina Tiana Ifanomezantsoa, Ravalitera Jacques Michael, Andriamazaray Andoniaina, Razafindrabe Guy Georges, Abdallah Houssein, Razafimamonjy Laza Rabary, Fidimiafy Roger Marc, Ralaisoavimanjaka Andriamarotafikatohanambahoaka. Victime de certain dysfonctionnement dans le mécanisme interne, l’ancienne Instance d’Alarobia chargée d’organiser les élections à Madagasikara avait dû se débattre durement pour esquiver les boulets rouges de certains acteurs politiques. Me Rakotomanana dut user de son talent d’Avocat pour plaider la cause de ses anciens confrères. Il fallait défendre à tout prix l’intégrité et la crédibilité de…

A bout portant

AutoDiff