Publié dans Economie

Secteur financier - En difficulté, « Paositra Malagasy » adopte une recapitalisation

Publié le vendredi, 07 février 2020

« Paositra Malagasy » est actuellement dans la tourmente. Un séminaire d’évaluation a réuni, hier à Ivato, Ramaherijaona Andriamanohisoa, ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique (MPTDN) ainsi que tous les employés de l’établissement. Ce fut le moment où on a révélé au vu et au su de tous la situation dans laquelle se trouve cet exploitant public du service postal à Madagascar. En effet, durant les dix dernières années, « Paositra Malagasy » a accusé une perte financière et ce, à cause du détournement de fonds et de l’absence de contrôle financier au sein de l’établissement.

Pourtant, de grandes tâches l’attendent encore, pour ne citer que le paiement électronique de la facture de la JIRAMA, le salaire des fonctionnaires ainsi que la bourse des étudiants. Afin de contribuer à l’essor de l’économie nationale, « Paositra Malagasy » est obligée d’adopter un plan de transformation stratégique. Une recapitalisation s’impose donc en guise d’arme pour faire face au marché. « Vu la rentabilité négative de "Paositra Malagasy", on manque de capitaux propres - c’est-à-dire de ressources financières - afin de relancer les activités. Notre plan de redressement consiste à mobiliser les patrimoines de l’établissement. On procède ainsi à une filialisation de toutes les activités financières à travers une société anonyme. Pour le moment, on attend encore les actionnaires. Pendant ce temps, les premières tâches consistent à réhabiliter toutes les agences postales dans la Grande île afin d’attirer davantage de clients », déclare Richard Ranarison, directeur général de la « Paositra Malagasy ».

Licence en microfinance

 Afin de mieux accélérer les réformes, l’établissement priorisera le changement de statut en devenant « Paositra finance ». « Les autorités financières se perdent dans le statut de "Paositra". Nous sommes un établissement public. Pourtant, on assure des services financiers. Grâce au rachat de l’OTIV Boeny, nous allons obtenir cette année le statut de microfinance. Ce point est important car "Paositra Malagasy" pourra désormais octroyer du crédit dans toute l’île », poursuit le directeur. A noter que l’établissement dispose d’environ 250 bureaux dans tout le pays.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Entrepreneuriat - Le Président Rajoelina partage ses secrets pour réussir
  • Arrestation de Raoul Arizaka Rabekoto  - Les autorités judiciaires se contredisent
  • Manifestation à la Réunion - Des « indignés » aux attitudes indignes !
  • Poursuite d’anciens hauts dirigeants - Les députés devant leurs responsabilités
  • Relations bilatérales Egypte-Madagascar - Les grands projets de Rajoelina séduisent Fattah Al-Sissi
  • 21ème sommet du COMESA - Le Président Rajoelina vante les mérites du numérique
  • Sècheresse à Madagascar - L’eau, un produit de luxe
  • Trafic de drogue - La Gendarmerie intercepte 600 kilos de cocaïne pure
  • Exportation de girofle - Crainte d'immixtion des spéculateurs
  • Covid-19 à Madagascar - Inquiétude et peur suite à la hausse des cas de contamination

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Come back tant redouté !
    La bête noire est là de retour. Comme il fallait s'y attendre, la 3 ème vague de la Covid-19, pas forcément du variant Delta, frappe à nos portes et entre sans avoir été conviée. Elle contamine déjà certaines localités du pays. Tout commençait à Ivato lors du premier débarquement du premier vol en provenance de l'Europe ce 6 novembre. Deux cas importés ont été constatés après les tests et contrôles d'usage parmi les passagers. Ce retour pour la troisième vague de la Covid-19 relance le débat sur la pertinence ou non de la réouverture des frontières. Nous étions tous témoins de la forte la résistance des détenteurs du pouvoir, au sommet de l'Etat, concernant l'éventuelle réouverture de notre ciel au trafic international. On garde encore vive dans les mémoires la virulence de la toile quand Iavoloha accorda une dérogation spéciale d'entrée sur le territoire de trois vols conduisant des passagers…

A bout portant

AutoDiff