Publié dans Politique

Epidémie du Covid-19 - Les Evêques appellent à une utilisation rationnelle des réseaux sociaux

Publié le vendredi, 22 mai 2020

La crise sanitaire provoquée par l’épidémie du coronavirus n’empêche pas les Evêques de s’exprimer sur la situation nationale. Dans une déclaration publiée hier, la Conférence des Evêques de Madagascar (CEM), sous la présidence du Cardinal Désiré Tsarahazana, interpelle sur plusieurs phénomènes qui marquent la société malagasy dans ce contexte exceptionnel. « Cette pandémie a montré la fragilité et les limites des êtres humains. Cela nous a aussi permis de nous tourner vers Dieu bien qu’on n’ait pas pu tenir les messes à l’église », soulignent les Evêques. 

La CEM ne manque pas de ponctuer les efforts déployés par les autorités étatiques dont le Président de la République et le Gouvernement qui mènent le combat contre le Covid-19. A cela s’ajoutent les autres acteurs comme les membres du Centre de commandement opérationnel (CCO), les Forces de l’ordre et les élus qui agissent chacun à leur niveau pour contenir la propagation de l’épidémie et préserver la vie des compatriotes. La communauté des Evêques catholiques se dit également reconnaissante des efforts fournis jusqu’ici tout en encourageant les dirigeants dans la prise de décision qui a un impact direct sur la vie de la population. Les leaders religieux n’oublient pas d’adresser leur reconnaissance aux médecins et membres du personnel de santé qui sont en première ligne dans la prise en charge des malades ainsi qu’aux chercheurs qui utilisent les plantes en tant que « création de Dieu » pour trouver des solutions de guérison.

Outre l’épidémie du Covid-19, les leaders de l’église catholique  attirent l’attention sur la propagation du paludisme, de la dengue, et des autres maladies courantes qui provoquent la perte de vies humaines. « Le moment est venu d’améliorer la santé publique », insiste la CEM. 

Pour une entraide

Toujours dans le contexte de crise sanitaire, les Evêques soulignent la place importante  des professionnels des médias. En cette période d’avancée de la technologie, les chefs religieux de l’EKAR lancent un vibrant appel à l’attention des citoyens en vue de faire preuve de sagesse dans l’utilisation des réseaux sociaux. « Il faut éviter de véhiculer des fausses informations qui troublent l’opinion publique qui est déjà secouée par la peur », indique la CEM. Concernant la situation des écoles et face à l’interrogation des parents sur l’éventualité d’une année blanche, les Evêques disent être en attente d’un plan bien défini de la part des responsables de l’éducation.

Puisque le confinement présente des impacts sur l’économie en général et le gagne – pain des ménages en particulier, la Conférence des Evêques encourage l’entraide entre les citoyens. « Que les plus forts veillent sur les plus faibles, que les riches donnent aux pauvres », indique la CEM qui déplore, au passage, le détournement des aides de l’Etat au détriment des plus vulnérables.

Dans la poursuite de la lutte contre le Covid-19, l’église catholique invite les fidèles à respecter scrupuleusement les mesures sanitaires tout en annonçant l’annulation de plusieurs évènements dont le congrès eucharistique national et la célébration de la journée nationale des enfants prévus se tenir respectivement en juin et septembre prochains.

Sandra R.

Fil infos

  • Concrétisation des « Velirano » - Une volonté présidentielle intacte à toute épreuve !
  • Kere dans le Sud - Le Gouvernement opte pour des solutions radicales et maximales
  • Peste bubonique - Cinq décès à Morarano Gara
  • Exportation illicite - 15 kilos d'or interceptés par les autorités
  • Projet Tana-Masoandro - Le site idéal a toujours été Imerintsiatosika
  • Rapatriement de devises - 3250 sociétés en situation d'irrégularité
  • Lutte contre le Kere dans le Sud - Les partenaires techniques et financiers derrière le régime
  • Coopération Madagascar – Nations unies - Un plan cadre pour la période 2021 – 2023 en gestation
  • Sénatoriales - La liste IRMAR lance sa campagne
  • Projet Ambatovy - Production de 3000 tonnes de nickel au cours du premier trimestre 2021

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff