Publié dans Politique

Fête nationale - Célébration intimiste demain à Analakely

Publié le mercredi, 24 juin 2020

La Fête nationale aura cette année une saveur particulière. A cause de la crise sanitaire, et tout comme ce fut le cas lors de la commémoration du 29 Mars, les traditionnelles cérémonies devant marquer la fête du retour de l'indépendance de Madagascar ne pourront pas se tenir comme d'habitude. A Antananarivo, le traditionnel défilé militaire au Stade de Mahamasina sera délocalisé sur l'Avenue de l'Indépendance à Analakely. La cérémonie se déroulera à huis clos et ne sera pas ouvert au grand public.

Le défilé mettra cette année en avant 3720 éléments de l'Armée. La reconnaissance des lieux a eu lieu il y a quarante-huit heures. Quant à la répétition générale du défilé militaire, elle s'est déroulée hier. 3720 éléments issus de la Gendarmerie, la Police, l'Armée, les agents pénitentiaires, et d'autres corps formés participeront à la parade militaire. Des participants qui seront soumis à des mesures de distanciation sociale. La cérémonie verra un défilé aérien au-dessus du ciel tananarivien. 5 avions, 3 hélicoptères sont prévus participer à cette grand-messe.

L'arrivée du Président de la République est prévue vers 10 heures du matin. Une cérémonie de levée de drapeau et la revue des troupes précèderont le défilé à proprement parler. Peu de personnes seront autorisées à assister au défilé lequel sera retransmis en intégralité sur la Télévision nationale. Parmi les invités à la tribune figureront les chefs d'institution, le maire de la Capitale, le gouverneur de la Région Analamanga. Des sources informées affirment que les anciens Chefs d'Etat devraient également être présents. Des membres du corps diplomatique y sont aussi attendus. Enfin, les chefs militaires auront également une tribune réservée. Pandémie oblige, les Malagasy sont priés de rester chez eux. Le site d'Analakely est interdit à la circulation depuis la nuit dernière à minuit.

Un millier de militaires, un millier de gendarmes et un autre millier de policiers assureront la sécurité, aux alentours du site du défilé et dans la Capitale, selon les sources sécuritaires. Par ailleurs, un centre opérationnel sera mis en place à l'Hôtel de ville.

La Rédaction

Fil infos

  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur
  • Réseau de trafiquants démantelé aux Comores - Un projet d’exportation illicite de deux tonnes d’or déjoué
  • Conjoncture - Le FMI insiste sur le volet social et les infrastructures 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Austérité oblige !
    Pour une fois dans les annales de l’histoire de la République, le Gouvernement serre les vannes. Les dépenses publiques font l’objet des mesures restrictives de deux à trois tours de vis. Les dépenses jugées non indispensables ou non prioritaires ont été purement et simplement supprimées de la comptabilité publique. Des décisions courageuses qu’il fallait mettre sur le compte du numéro Un du pays. Austérité oblige !Les festins et bombances du Nouvel an annulés ! Le maitre des céans supprime depuis janvier 2019 les cocktails à gogo et réceptions copieuses du Palais (d’Ambohitsorohitra ou d’Iavoloha) auxquels des milliers d’invités avaient été conviés. Ce fut une grande première durant les soixante ans de la République. Et pour cause, le besoin de limiter drastiquement les dépenses publiques. La traditionnelle présentation des vœux se voit réduite en simple cérémonie d’échange de bonnes manières de souhaits entre le couple présidentiel, le « Raiamandreny », et…

A bout portant

AutoDiff