Publié dans Politique

Nosy Be et Antsiranana - Le Président et son épouse encouragent le personnel soignant

Publié le lundi, 27 juillet 2020

Motivations et encouragements. Tel est le message fort lancé par Président de la République, Andry Rajoelina et son épousé pendant leur déplacement dans la partie Oust et Nord de l'île depuis dimanche. Après Mahajanga, le couple présidentiel a poursuivi sa visite dans à Nosy - Be et Antsiranana hier. Durant son passage dans l'île aux parfums, le Président a remis les indemnités de tous les membres du personnel soignant au Centre hospitalier à Miadana ainsi que plusieurs équipements destinés à la prise en charge des malades du COVID19 comme des concentrateurs d'oxygène, du Covid Organics, et des outils de dépistage (tests PCR et TDR). A cela s'ajoute des équipements de protection individuelle (EPI) destinés aux médecins et paramédicaux.

 

Ce centre hospitalier comptait 18 patients atteints du COVID19 qui ont tous déjà guéri. D'après les explications du médecin inspecteur,  Befary Marie Patricka, « 8 d'entre eux ont suivi un traitement à domicile tandis que les 10 autres ont été pris au charge à l'hôpital ». Les malades ont pu être dépistés à l'aide de tests TDR pour certains et PCR pour d'autres. Désormais, l'île ne compte plus de personnes atteintes de la pandémie depuis hier. Ce médecin assure également que les médicaments destinés à soigner les patients sont suffisants.

Accent sur l'anticipation

Pour sa part, l'homme fort du pays a souligné l'importance de faire face à la pandémie bien qu'elle n'ait pas encore infectée toutes les régions de la Grande île. Le Président Andry Rajoelina a aussi insisté sur les méthodes de prévention et d'anticipation. D'où sa présence à Nosy-Be. « Les personnes qui présentent des symptômes de la pandémie doivent immédiatement faire l'objet d'un test. Puis, le traitement doit être entamé sans attendre les résultats du dépistage », préconise le Président. Le numéro un du pays n'a pas manqué d'adresser ses vifs encouragements à l'endroit des membres du personnel soignant.

« Nous sommes à vos côtés et sommes de tout cœur avec vous pour vous soutenir à faire face à cette pandémie », a réitéré le Président, Andry Rajoelina. Selon sa déclaration, tout le personnel sans exception (incluant les gardiens et les femmes de ménage) bénéficiera d'indemnités et primes de risque.

Ce fut l'occasion pour le Chef de l'Etat de visiter le laboratoire de l'hôpital. Il a ainsi pu constater que les matériels en radiologie datent de 1960 et 1980. Par conséquent, le président d'annoncer la prochaine dotation de matériels de radiologie numérique et d'ambulances au profit de cet hôpital public de Nosy-Be. Par la suite, la délégation dirigée par le couple présidentiel a pris la direction d'Antsiranana pour poursuivre sa visite.  

La Rédaction

Fil infos

  • Concrétisation des « Velirano » - Une volonté présidentielle intacte à toute épreuve !
  • Kere dans le Sud - Le Gouvernement opte pour des solutions radicales et maximales
  • Peste bubonique - Cinq décès à Morarano Gara
  • Exportation illicite - 15 kilos d'or interceptés par les autorités
  • Projet Tana-Masoandro - Le site idéal a toujours été Imerintsiatosika
  • Rapatriement de devises - 3250 sociétés en situation d'irrégularité
  • Lutte contre le Kere dans le Sud - Les partenaires techniques et financiers derrière le régime
  • Coopération Madagascar – Nations unies - Un plan cadre pour la période 2021 – 2023 en gestation
  • Sénatoriales - La liste IRMAR lance sa campagne
  • Projet Ambatovy - Production de 3000 tonnes de nickel au cours du premier trimestre 2021

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff