Publié dans Politique

Président Andry Rajoelina à Taolagnaro - Les projets de développement sur la bonne voie

Publié le mercredi, 07 octobre 2020

Pour le dernier jour de sa tournée dans le Sud, le Président Andry Rajoelina a visité plusieurs projets de développement à Taolagnaro, dans la Région Anosy. Parmi eux, la réhabilitation de l'axe RNT 12A reliant Vagaindrano et Taolagnaro. Au cours de la descente, le Chef de l'Etat a été accompagné par le ministre de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics, Hajo Andrianainarivelo. L'exécution des travaux de chaussée a été faite via le système HIMO (Haute Intensité de main-d'œuvre) sous la supervision d'une entreprise malagasy.

L'objectif étant de fournir une source de revenu à la population locale. Seuls le compactage et le bitumage ont été faits par des engins. Le projet est financé par l'Union européenne et entre dans le cadre d'une stratégie commune en vue du développement socio - économique de la Région en contribuant au désenclavement de Taolagnaro.

Les travaux se divisent en 5 parties distinctes dont la première partie entre Ebakika et Manambato, la 2nde reliant Manambato et Esama, la 3ème Esama et Befasy, la 4ème concernant Befasy et Masihanaka, et enfin la 5ème partie relie  Masihanaka et Vangaindrano. Outre l'axe routier, le projet comprend également la construction de ponts à plusieurs endroits et ce en coopération avec la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale. Le chantier s'étendra jusqu'à l'année prochaine.

Aménagement des espaces agricoles

Lundi, le Président Andry Rajoelina avait inauguré le « Tranoben'ny Tantsaha Mpamokatra Rezionaly », toujours dans la capitale de l'Anosy. Cette infrastructure vise à donner un espace pour la valorisation des paysans agriculteurs. L'arrivée de plusieurs experts en agriculture, élevage et pêche est prévue d'ici quelques mois pour accompagner les paysans. Le Président s'est déjà entretenu avec le ministère de tutelle à ce sujet. L'irrigation et l'adduction d'eau, destinée à la production agricole, seront particulièrement mises en avant. Malgré l'existence de plusieurs espaces cultivables, cette partie du sud de la Grande île est toujours en proie à la malnutrition.  L'Etat prévoit ainsi d'y remédier en appliquant des stratégies afin d'exploiter correctement ces terrains.

L'homme fort du pays a, par la suite, pris la direction d'Ambinanibe, au tournant de la RN13, où est prévu un projet d'extension de la ville de Taolagnaro. Ce fut l'occasion pour le Président de réitérer le concours entre les gouverneurs régionaux. Il a ainsi promis que le budget accordé à ces responsables pourra être doublé voire triplé en fonction des réalisations dans chaque Région. Le Chef de l'Etat a annoncé la prochaine construction d'une université « manara - penitra » pour les jeunes étudiants de Taolagnaro. Cette journée marathon du Président s'est clôturée par la distribution de kits solaires aux habitants du Fokontany d'Aloalovoky.

La Rédaction

Fil infos

  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »
  • Cour administrative d’appel - Mise en place demandée par la Cour suprême
  • Donald Trump - Mis en accusation pour la seconde fois et isolé par les médias !
  • Assemblée nationale - Deux nouveaux députés à l’Hémicycle de Tsimbazaza
  • Sécheresse dans le sud - Le stockage d’eau comme priorité
  • Trafic illicite de 73,5kg d’or - Mali confirme l’usage de faux par les trois ressortissants malagasy
  • Journée des officiers - Une célébration sobre et symbolique à Iavoloha
  • Trafic illicite de 73,5kg d’or - L’avion de la STA saisi !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit solidaire !
    L’heure est grave ! L’intraitable « Kere » dans le Sud fait fuir des gens. La Covid-19 reprend le poil de la bête. La violence atteint le paroxysme. Les sociétés et entreprises ne sont pas encore sorties de l’auberge des suites des frappes aveugles de la pandémie du coronavirus durant l’année passée. Le moment crucial arrive où nous devons, tous sans exception, faire preuve d’esprit solidaire. Chacun doit se sentir concerné sans être forcément responsables du malheur d’autrui. La solidarité nationale s’avère être la solution la meilleure sinon l’idéal.Dans le Sud, l’intensité de la sécheresse atteint, cette fois-ci, un degré… inhumain. Quand les gens de la région concèdent à fuir ou à abandonner la terre de leurs Ancêtres, leurs animaux d’élevage et leurs activités cela explique une situation inédite voire intenable. Depuis l‘époque coloniale jusqu’à un passé récent, les autorités publiques ont tenté de convaincre les habitants du grand Sud,…

A bout portant

AutoDiff