Publié dans Politique

Haute Cour constitutionnelle - Le Président nomme ses trois représentants

Publié le jeudi, 01 avril 2021

Tous les noms des neuf membres de la Haute Cour constitutionnelle sont connus. Un communiqué publié par la Présidence indique que le Président de la République Andry Rajoelina a désigné hier les trois membres de la HCC relevant de son quota. Le décret numéro 2021-384, portant nomination de ces trois hauts conseillers a été pris hier, conformément à l’alinéa 2 de l’article 114 de la Constitution, selon le communiqué d’Iavoloha. Sont ainsi nommés membres de la HCC, Rakotobe Andriamarojaona Vololoniriana Christiane, Razanadrainiarison née Rahelimanantsoa Rondro Lucette et Mbalo Ranaivo Fidèle.

 

Rakotobe Andriamarojaona Vololoniriana Christiane est magistrate, connue comme ayant été avocat général près la Cour de cassation d’Antananarivo. Egalement magistrate, issue de l’ordre financier, Razanadrainiarison née Rahelimanantsoa Rondro Lucette a été la secrétaire générale du Gouvernement. Elle était membre de la Cour électorale spéciale en 2013. Dernier membre du quota présidentiel, Mbalo Ranaivo Fidèle est lui aussi magistrat. Il a dernièrement été président du Tribunal administratif d’Antsiranana.

Ces nouveaux nommés viennent compléter les membres de la HCC dont les élections ont été constatées hier par le même décret présidentiel.  Il s’agit en l’occurrence, Rasolo Nandrasana Georges Merlin et Noelson William, représentants l’Assemblée nationale ; Rakotoniaina née Raverohanitrambolatianiony Antonia, Ranaivoson Rojoniaina, élus par le Sénat ; ainsi que Rakotoarisoa Florent et Ratovonelinjafy née Razanoarisoa Germaine Bakoly, élus vendredi dernier par le Conseil supérieur de la magistrature. Notons donc que sur les neuf membres de la HCC, cinq sont des femmes. Il convient en outre de faire remarquer que les nouveaux locataires de l’institution d’Ambohidahy sont tous magistrats.

Avant leur entrée en fonction, ces nouveaux hauts conseillers prêteront serment et seront installés officiellement dans leurs fonctions. Cette étape devrait avoir lieu incessamment. Le premier point à l’ordre du jour de cette nouvelle HCC figurera l’élection de son président. Qui prendra la succession de Jean Eric Rakotoarisoa ? Pour certains analystes, le successeur de ce dernier sera probablement élu parmi les trois nouveaux membres nommés par le Président de la République Andry Rajoelina.

D’autres placent Florent Rakotoarisoa, élus par ses pairs au sein de la magistrature, comme étant le favori naturel pour occuper le poste. Ancien ministre de l’Intérieur de la Transition, président du comité consultatif constitutionnel qui a élaboré l’actuelle constitution en 2010, et ayant déjà siégé au sein de la HCC, le curriculum vitae de l’actuel premier président de la Cour d’appel de Toliara parle en effet pour lui. Viendra ensuite la passation entre le président sortant et rentrant qui entérinera définitivement la prise de fonction de la nouvelle HCC.

La rédaction

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff