Publié dans Politique

Mort de Désiré Razafindrazaka - Un autre géant rejoint le firmament !

Publié le mardi, 20 avril 2021

Les hommages sont unanimes. Le décès de Désiré Razafindrazaka représente une grande perte pour le monde culturel. Emporté par la Covid-19, il a rendu son dernier souffle dans la nuit de lundi à mardi à l'âge de 59 ans. Président du comité d'organisation du Festival international « Madajazzcar », Désiré Razafindrazaka n'était jamais à court d'idée pour rendre le jazz plus accessible et plus proche du peuple.

Grâce à l'organisation annuelle dudit festival depuis l'année 1989, il réussit l'exploit de rassembler la jeune et l'ancienne génération tout en créant l'adhésion autour du jazz. Même en pleine crise sanitaire, lui et son équipe ont réussi à organiser avec brio la 31ème édition de « Madajazzcar ».  Il figure ainsi parmi les pionniers qui ont permis à cette musique, autrefois réservée à un cercle très restreint, de se vulgariser. D'ailleurs, la consécration fut en 2010, année à laquelle le festival « Madajazzcar » obtient le label « Django d'or - Trophées internationaux du jazz ».

Sympathique, généreux, actif et dynamique, Désiré Razafindrazaka endossait également le rôle de président de l'association « Amis du patrimoine de Madagascar » (APM) œuvrant pour la valorisation, la promotion et la sauvegarde du patrimoine de Madagascar. Une association qui n'hésite pas à conseiller, encourager ou parfois prendre position pour interpeller sur plusieurs sujets liés à la préservation du patrimoine national. Il fut aussi à la tête du « COEF Ressources » un cabinet d'études et de conseils spécialisé en ressources humaines, évaluation de projets, audit, appui organisationnel et communication.

Outre ces nombreuses responsabilités, il a également pu côtoyer le milieu universitaire en ayant assuré les fonctions d'enseignant - consultant à l'université d'Antananarivo. Une occasion pour lui de partager aux étudiants ses expériences et ses expertises dans une multitude de domaines. Sur les réseaux sociaux, amis, collègues, connaissances, ont rendu hommage à ce grand homme, un géant de plus qui est parti rejoindre le firmament !

S.R.

Fil infos

  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • Liaisons dangereuses !
    Sans vouloir aller trop loin pour décrypter l’œuvre épistolaire écrite par le français Pierre Choderlos de Laclos intitulée « Liaisons dangereuses » et publiée le 23 mars 1782 (Wikipédia), nous nous intéressons tout de même à certain parallélisme des faits. Dans la vie d’un ménage au sein de la petite famille, les tentations aux aventures ou à des liaisons extra-conjugales menacent à tout moment la solidité de la vie d’un couple et la cohésion familiale. Elles mettront toujours en danger l’avenir immédiat et à long terme de tous les membres de la famille (parents et enfants). Evitant de mettre les pieds dans la plate-bande des autres ou s’immiscer dans les affaires des directeurs des âmes ou des juges, nous nous limitons à dire que les liaisons dangereuses nuisent à la sérénité et à l’unité de la famille.Le parallélisme des faits entre la vie d’un couple au sein d’une famille avec…

A bout portant

AutoDiff