Publié dans Politique

Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »

Publié le jeudi, 10 juin 2021


Unir les forces pour marcher ensemble vers le développement. Un message fort et inédit véhiculé par le Président Andry Rajoelina hier au cours d’un déplacement dans la Commune d’Ivato. Le Chef de l’Etat y a remis des camions-bennes destinés à l’assainissement de la Municipalité d’Ivato, au même titre que celles d’Ambohibao Antehiroka et Mahitsy. « La divergence des opinions politiques ne doit, en aucun cas, empêcher la réalisation des actions de développement », a déclaré le Président. Des propos lourds de sens puisque le maire d’Ivato a été élu sous les couleurs du parti « Tiako i Madagasikara ». Ce qui n’a pas empêché le Chef de l’Etat de lui apporter son soutien en matière de développement. Il a d’ailleurs approuvé immédiatement les nombreuses demandes du maire d’Ivato en vue de la construction d’un stade « manara-penitra » et d’un gymnase couvert ainsi que la construction d’une école « manara-penitra » pour les habitants d’Ivato.
Le Président a     aussi donné des consignes pour le recrutement des enseignants FRAM au poste de fonctionnaires. Ayant constaté l’état de délabrement des bureaux de la Commune, le Chef de l’Etat a également promis leur rénovation. Par ailleurs, le Président a signalé au gouverneur d’Analamanga la nécessité de travaux de réfection des routes endommagées sans oublier les éclairages des rues de la Commune d’Ivato. « Le développement d’un pays exige l’unité et la solidarité, sans tenir compte des couleurs politiques. Le bien-être de la population doit être notre priorité », ajoute le Président Andry Rajoelina.
Ambohidratrimo doté d’un stade « manara – penitra »
Plutôt dans la matinée, le numéro un de l’Exécutif a inauguré, le stade « manara-penitra » de la Commune urbaine d’Ambohidratrimo. Une inauguration effectuée 4 jours après celle du stade de Mahitsy, dimanche dernier. Avec une capacité de 1 000 places assises, le stade « manara-penitra » d’Ambohidratrimo est aussi équipé de vestiaires et sanitaires pour les joueurs, les arbitres et les entraineurs. En guise de pelouse, le stade est pourvu d’un tapis synthétique ayant reçu l’homologation aussi bien de la CAF que la FIFA et pourra ainsi accueillir des matchs internationaux. Cette nouvelle infrastructure traduit, une fois de plus, la concrétisation du velirano numéro 13 du Président, celui de faire du sport une source de fierté nationale.
L’homme fort du pays a tenu à encourager personnellement les membres de l’équipe nationale de football Barea, présents lors de cette inauguration. Il a réaffirmé son soutien indéfectible aux Barea tout en leur incitant à renforcer leur cohésion et leur esprit d’équipe afin de porter haut les couleurs de Madagascar. « Vous faites notre fierté et toute la Nation est derrière vous » a – t – il déclaré à l’endroit des Barea. Mise à part cette infrastructure sportive, le Président Andry Rajoelina a également écouté et répondu favorablement aux diverses demandes des habitants d’Ambohidratrimo. Il s’agit notamment de la dotation de camions-bennes pour l’assainissement de la Commune d’Ambohidratrimo, de la construction d’un CSBII « manara-penitra » équipé d’une « radiologie numérique », de la construction de salles de classe et d’écoles aux normes ainsi que d’un marché «manara-penitra ».
La Rédaction

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff