Publié dans Politique

Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province

Publié le dimanche, 13 juin 2021

 « L’état d’urgence sanitaire est reconduit pour les quinze prochains jours à Madagascar sur toute l’étendue du territoire malagasy », a indiqué le Chef de l’Etat au cours de son émission spéciale diffusée sur les chaînes publiques hier dans la soirée. Il est, en effet, important de ne pas relâcher les efforts et de rester vigilant, a fortiori car Madagascar rentre dans la saison hivernale, évoque le Chef de l’Etat.

Toutefois, le pays est sur la voie de gagner la bataille contre la Covid-19. Raison pour laquelle, l’Etat malagasy a pris la décision d’assouplir les mesures sanitaires dans le pays. Limités à 100 personnes depuis les dernières semaines, les rassemblements de moins de 200 personnes sont désormais autorisés, mais conditionnés par la capacité des lieux. Le couvre-feu est maintenu entre 23 heures et 4 heures. Le Chef de l’Etat précise que le transport de dépouilles mortelles en dehors d’Antananarivo est autorisé. Pour les décès causés par la Covid-19, l’interdiction de transport d’une Région à une autre, ainsi que l’obligation d’inhumation dans les 24h suivant leur mort, restent en vigueur. Autre annonce, accueillie avec joie par les

professionnels du métier, les lieux de réception sont autorisés à rouvrir dans le respect des mesures sanitaires. Le Président de la République annonce aussi le maintien de la fermeture des frontières de la Grande-île, mais une exception est accordée aux Malagasy qui souhaitent rentrer pour enterrer un membre de sa famille proche.

Fête nationale dictée par la crise sanitaire

Ce sera dans ces conditions que se déroulera la célébration du 61è anniversaire du retour de l’Indépendance du pays. Madagascar célébrera sa fête nationale dans 13 jours, exactement, le 26 juin prochain. Une célébration qui, pour la seconde année consécutive, se déroulera dans un contexte particulier. Et comme l’an passé, aucune célébration à l’échelle nationale ne sera prévue. La crise sanitaire liée à la Covid-19 dictera cette année encore le déroulement des festivités. Selon le Président de la République Andry Rajoelina, hier lors de son émission spéciale, un défilé sera organisé uniquement au niveau des 6 Chefs-lieux de province de Madagascar, à savoir Antananarivo, Antsiranana, Mahajanga, Toamasina, Fianarantsoa et Toliara. Pour la Capitale en particulier, aucune information n’a été délivrée sur le lieu ou sur le déroulement de la célébration. Le stade Barea est normalement prêt pour accueillir le traditionnel défilé militaire et le public. Cette parade s’était déroulée sur l’Avenue de l’Indépendance d’Analakely l’an dernier. Crise sanitaire oblige, la parade s’est tenue à huis clos et le public avait été invité à suivre le défilé à la télé. Notons que le Chef de l’Etat Andry Rajoelina a également lancé hier une invitation à chaque malagasy de hisser le drapeau national.

La rédaction

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff