Publié dans Politique

21ème sommet du COMESA - Le Président Rajoelina vante les mérites du numérique

Publié le mardi, 23 novembre 2021


Les pays du COMESA ou Marché commun de l’Afrique orientale et australe se mettent à l’ère numérique. « Edifions notre résilience par une intégration économique numérique stratégique », tel est le thème du 21ème sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement qui s’est tenu hier au Caire, Capitale de l’Egypte. Présent sur le territoire égyptien depuis dimanche, le Président Andry Rajoelina a donné le coup d’envoi de ce sommet, en tant que président sortant de cette organisation régionale.
Durant sa prise de parole, le Président a rappelé les séquelles laissées par la Covid-19 sur l’économie des pays de la région. Ce sommet étant la première rencontre physique entre les Chefs d’Etat et de Gouvernement du COMESA après l’avènement de la Covid-19, le Président Andry Rajoelina a  déploré les impacts socio – économiques de la crise sanitaire qui a engendré, entre autres, des pertes d’emplois, une hausse des coûts de transport, une inflation du prix des marchandises surtout les produits de première nécessité.  Le numéro un du pays a souligné les avantages de la technologie qui est désormais incontournable pour se relever de cette crise sanitaire. « Grâce à la technologie, le monde n’était pas à l’arrêt. Les entreprises ont pu poursuivre leurs activités et même les gouvernants et hauts responsables des pays du monde ont pu continuer à fonctionner et à décider notamment des stratégies communes contre la pandémie », a – t – il indiqué.
A l’heure du bilan
Le numéro un malagasy a aussi dressé un bilan des étapes franchies par l’organisation ces dernières années tout en avançant des perspectives. Concernant les réalisations, le Président malagasy a fait part de la mise en œuvre des plate – formes de la Zone de libre – échange numérique (ZLEN). Une initiative visant à donner un coup de pouce aux petites et moyennes entreprises (PME) afin de passer au – delà des règlementations, des processus et les obstacles complexes. L’idée est aussi de faciliter les transactions commerciales transfrontalières à l’aide des plateformes numériques, d’autant plus que la ZLEN facilite la circulation des marchandises. Il a ainsi encouragé la perspective de construction d’une économie numérique régionale.
Au terme de 5 années à la présidence du COMESA, Madagascar laisse la place à l’Egypte. Ainsi, la passation de fanion entre le Président Andry Rajoelina et son homologue égyptien Abdel Fattah Al – Sissi a été réalisée. Ce dernier a salué les efforts de Madagascar durant le mandat à la tête de cette organisation régionale. Le Chef de l’Etat malagasy a vivement remercié tous les pays membres du COMESA pour leur soutien durant cette période de présidence de Madagascar. « Nous devons rester unis face aux défis communs et à nos aspirations partagées », conclut le Président de la République avant de souhaiter plein succès au Chef de l’Etat égyptien qui assure désormais la présidence du COMESA pour un mandat de 5 ans.
Sandra R.

Fil infos

  • Coopération - Des émissaires de la JICA à Ambohitsorohitra
  • Révélation au procès de Mbola Rajaonah - L’Etat spolié de 125 milliards d’ariary
  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Le jeune prodige !
    Phénomène Oboy ! Quart de siècle tapant, Oboy séduit mieux encore et enivre les jeunes. A travers ses textes et de par son style, Oboy est unique en son genre. Succès phénoménal en France et sur le plan international, le jeune prodige force l’admiration mais également suscite la jalousie ! En effet, Oboy fait des jaloux même dans son propre pays, Madagasikara. Son tout récent passage à Tanà explose l’enthousiasme et déchaine les fantasmes dans tous ses états. Oboy a fait vibrer le mythique Palais des sports et de la culture de Mahamasina.D’un parcours atypique, le jeune prodige gravite et entre, sans coup férir, dans la cour des grands. Né le 6 janvier 1997 à Madagasikara, Mihaja Ramiarinarivo de son nom d’Etat civil, Oboy grandit à Val-de-Marne, plus précisément à Villeneuve-Saint-Georges. Il se lance dans le rap, cette danse urbaine moderne en 2015, à l’âge de 18 ans. Très vite,…

A bout portant

AutoDiff