Publié dans Politique

Baccalauréat 2022 - La session prévue au mois de juillet

Publié le vendredi, 14 janvier 2022



Avancée de quelques semaines par rapport à celle de 2021. La session du Baccalauréat 2022 se déroulera du 18 au 28 août, selon le communiqué sorti hier par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESUPRES). L’arrêté n°196/2022-MESUPRES du 11 janvier 2022 confirme les dates de ce premier examen universitaire. Ainsi, la session pour l’enseignement général se fera du 18 au 22 juillet. Les candidats au baccalauréat technique, technologique et professionnel passeront l’examen du 18 au 22 juillet pour la première partie, suivie par la 2e partie prévue du 25 au 28 juillet 2022. Durant les années 2020 et 2021, la session du Bac s’est tenue respectivement du 17 au 27 août et du 9 au 19 août. Les dates ont été maintenues malgré la suspension temporaire des cours pendant un certain temps.
« L’Office du Bac de chaque université accueille les inscriptions pour le Baccalauréat 2022 et ce depuis le 10 janvier dernier jusqu’au 11 mars prochain à 18h. Le droit d’inscription est maintenu à 15 000 ariary pour les candidats d’école. Ce droit s’élève à 50 000 ariary pour les candidats libres contre 100 000 ariary pour les candidats étrangers », informe le Pr Jean François Rajaonarison, directeur général de l’Enseignement supérieur auprès du MESUPRES. Les responsables hiérarchiques, depuis le directeur d’établissement jusqu’à l’Office du Bac, en passant par la Circonscription scolaire et la Direction régionale de l’éducation, devraient partager ces informations au préalable pour éviter tout retard d’inscription. Ceci en respectant les mesures sanitaires en cette pandémie.
Par ailleurs, les candidats ont le choix entre plusieurs options. Dans la série L, il y a 3 options à savoir l’A1, l’A2 et le L. Les options C, D et S composent la série S. Ces options se différencient notamment par les coefficients accordés aux matières, littéraires pour la série L et scientifiques pour la série S. Quant à la série OSE, il n’y a qu’une seule option qu’est l’organisation, société et économie. Pour le baccalauréat professionnel, la série « Tourisme Hôtellerie et Restauration » sera effective à partir de la session de cette année. Selon les informations recueillies, ceux qui veulent plus d’informations à ce sujet devraient consulter le responsable au Bâtiment A, ex CTM Ampefiloha.
Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur
  • Réseau de trafiquants démantelé aux Comores - Un projet d’exportation illicite de deux tonnes d’or déjoué
  • Conjoncture - Le FMI insiste sur le volet social et les infrastructures 
  • Association Tsiky Mahajanga - Les 10 ans de bénévolat et de dévouement de Gilles Tavernier reconnus
  • Déforestation - L’ «Ala atsinanana » en détresse !
  • Jeunes agressés dans un karaoké - Des éléments des Forces de l’ordre pointés du doigt
Pub droite 1

Editorial

  • Au ras des pâquerettes !
    La déviance mène partout, conduit nulle part sauf sur le droit chemin ! Une certaine partie de la classe politique du pays notamment celle qui revendique l'honneur d'appartenir à l'Opposition s'enlise dans la démence intellectuelle. On dévie à cœur joie les débats. On crée de faux problèmes et on monte au créneau pour des polémiques stériles. Les vrais débats s'effacent et on s'éloigne des vraies solutions !

A bout portant

AutoDiff