Publié dans Politique

Enfant albinos enlevée à Ambilobe - La victime retrouvée à Toliara

Publié le lundi, 01 août 2022

Enlevée chez ses parents le soir du 20 juin dernier à Ambilobe, la petite Eliane (4ans), cette enfant albinos a été finalement et récemment retrouvée à Ankiaka Be Ambony, à Toliara I. Par ailleurs, les six personnes impliquées dans cette affaire ont été arrêtées et seront bientôt traduites devant la Justice. 

Trois d’entre elles ont été interpellées dans le quartier de Betania à Toliara. Ce sont celles-ci qui sont indiquées avoir séquestré la fillette dans le Sud. Les ravisseurs viennent précisément d’Ankalika et de Bekily. Par ailleurs, les autres suspects viennent d’Ambilobe. Cette précision des localités émanerait des concernés eux-mêmes.

Revenons aux faits. Le kidnapping s’était produit en mi-juin dernier dans le domicile des parents de la petite fille à Ambodivoanio, dans le quartier de la SIRAMA-Est, Commune d’Ankaratra, dans le District d’Ambilobe, dans le Nord.

Tout au long de cette période de la disparition d’Eliane, les enquêteurs de la Gendarmerie ont travaillé sans relâche pour essayer de tenir une piste. Leurs incessants efforts ont finalement porté leurs fruits car, l’apport des informateurs aidant, les gendarmes ont pu sauver et délivrer Eliane des griffes de ses ravisseurs. Par ailleurs, le public ne pouvait s’empêcher de saluer non plus l’efficacité des éléments du commissariat du 1er Arrondissement de Betania à Toliara. Car sitôt informés, les policiers s’étaient mobilisés avec succès, leur action s’étant soldée par l’arrestation de 3 bandits. Actuellement, la petite Eliane, qui est saine et sauve, a pu retrouver les siens à Ambilobe. Ses parents s’étaient déplacés jusqu’à Toliara une fois informés afin de la récupérer.

Vers le début de ce mois, Mbaheo, cette autre fille albinos de 12 ans a également connu un dénouement heureux à la suite de son kidnapping à Soamitata, Commune d’Andriandampy à Betroka. La victime fut retrouvée saine et sauve par les gendarmes à Andohanilakaka. Néanmoins, c’était une expérience traumatisante pour la victime, qui a besoin d’un soutien psychologique. D’aucuns craignent que ces tristes affaires ne soient le fait d’un réseau qui tente de s’implanter à travers le pays.

F.Roland

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff