Publié dans Politique

Massacre à Ankazobe - 6 personnes placées sous MD

Publié le dimanche, 07 août 2022

Les 17 autres personnes de la deuxième vague et devant se présenter au Parquet du TPI d’Ankazobe, pour répondre de leurs actes sur le massacre des 32 habitants d’Ambolotarakely, le matin du 29 juillet dernier, ont été auditionnées par le juge d’instruction. A l’issue de leur audition, six d’entre elles ont été placées sous mandat de dépôt à la maison centrale d’Ankazobe. Aucun renseignement n’a filtré sur leurs statuts, ni identité. Par ailleurs, 10 autres ont été placées sous contrôle judiciaire et devront être traduites devant le Tribunal de première instance locale le 31 août prochain. Enfin, un autre suspect sera encore à ré-déferrer à Antanifotsy. En cause, il serait un fabricant d’arme à feu locale avec 15 cartouches de calibre 12. 

Au total, 23 suspects ont, jusqu’ici, obtenu une liberté provisoire, dans l’attente du prochain jugement. Car les 13 qui ont été déférés jeudi dernier, ont été tous été relâchés provisoirement aussi. L’un d’eux est B.P. R., le maire d’Ambolotarakely, la Commune où le drame s’était produit. Par ailleurs, les 8 autres ont simplement obtenu une liberté provisoire. 

Les arrestations se poursuivent

Parallèlement à cela, la compagnie de Gendarmerie de l’Imerina centrale venait encore de procéder à une nouvelle arrestation. Il s’agit de ce malfaiteur de 30 ans rendu tristement célèbre, et surtout l’un des acolytes d’Iarisy. Surnommé Manana, l’homme est soupçonné d’avoir été parmi les auteurs de l'incendie criminel à Ambolotarakely Ankazobe. La Gendarmerie a saisi l’arme et autres munitions détenus illégalement par le suspect. Cet habitant de Miadanantsaha, Commune rurale de Beronono, dans le District d’ Anjozorobe, est plutôt connu comme étant un dahalo doublé d’un kidnappeur récidiviste. Le concerné était déjà arrêté par la Gendarmerie en 2020, mais a obtenu une liberté provisoire à l'issue de son déferrement au Parquet. Depuis, il serait devenu un dahalo nomade, évoluant dans les Districts d'Ankazobe, Anjozorobe et Ambohidratrimo. Son arrestation serait le fruit de l’aide d’un citoyen de bonne foi. Ce dernier aurait argué que ce malfaiteur serait de passage à Miadanantsaha, son dernier domicile connu. Le capitaine commandant la compagnie territoriale de l’Imerina centrale a fait immédiatement arrêter ce malfaiteur. Lors de la perquisition de son domicile, les gendarmes y découvrent un fusil de chasse, calibre 12, de marque Baïkal, n°09043961, 3 cartouches de calibre 12. Le propriétaire ne dispose d'aucun papier administratif justifiant la détention et le port de cette arme et de ces munitions.  

Franck R.

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff