Publié dans Politique

Rencontre avec le Président de la République - Les employés d'Air Madagascar attendent et espèrent toujours

Publié le lundi, 26 septembre 2022

Le Président de la République annonçait son intention de vouloir rencontrer les employés au sein de la JIRAMA et de la Compagnie Air Madagascar, il y a de cela quelques mois. Bien que programmées à l'agenda du numéro un du pays, ces rencontres ont été reportées sine die, selon une source. Ces rencontres n'ont pas été déprogrammées officiellement. Les employés ne désespèrent pas. Ceux au sein de la Compagnie Air Madagascar, en particulier, attendent et espèrent toujours avoir ce tête-à-tête avec le Chef de l'Etat. 

Ce serait une occasion pour eux d'émettre certaines de leurs doléances et d'affirmer quelques suggestions pour le devenir de la compagnie nationale, au locataire d'Iavoloha. Certains employés, du moins syndicalistes, défendent par exemple l'acquisition d'avions Embraer. Plusieurs d'entre eux ont ainsi affiché leur emballement, lorsque le compte rendu du Conseil des ministres rapportait l'approbation de la communication verbale relative au financement octroyé par l'Inde par le biais d'Eximbank notamment dans les domaines de la Défense nationale, l'agriculture et l'élevage, les énergies renouvelables, les petites industries mais surtout les transports terrestres et aériens. Un enthousiasme renforcé lorsque le Conseil des ministres du 7 septembre dernier a approuvé les projets du Gouvernement malgache qui seront financés par le prêt du Gouvernement indien par le biais d'Eximbank d'un montant de 100 millions de dollars. 

La teneur d'un texte adopté durant le dernier Conseil du gouvernement, a toutefois soulevé certaines inquiétudes. Le compte rendu de cette réunion hebdomadaire du Premier ministre avec ces ministres, rapporte qu'un décret a été adopté, au titre du ministère de l'Economie et des Finances ainsi que le ministère des Transports et de la Météorologie. Ce texte habilite le ministère de l'Economie et des Finances à émettre une garantie au nom de l'Etat malagasy dans le contrat de location d'appareils par la compagnie aérienne nationale. C'est au cours d'une rencontre souhaitée ardemment par bon nombre d'employés au sein de la compagnie aérienne nationale, avec le Président de la République, que des points tels que celui-ci, pourraient être mis à plat, estiment-ils.

La Rédaction

Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff