Publié dans Politique

Lutte contre la rougeole - Andry Rajoelina en tête de file

Publié le mardi, 05 février 2019

Place à l'action ! Moins d'un mois après son accession à la tête de la magistrature suprême du pays, le Président Andry Rajoelina enchaîne les visites de proximité pour être plus près du peuple. Hier, le Chef de l'Etat a fait le déplacement dans la partie nord, dont Ambilobe qui est parmi les zones les plus touchées par le fléau de la rougeole. En effet, ce District compte 800 cas depuis le début de l'épidémie dont 86 décès d'enfants. Le Président a apporté des médicaments et fut accompagné d'une équipe destinée à prodiguer des soins gratuits aux patients.

Conformément à ses promesses de campagne, Andry Rajoelina a également remis l'Unité mobile de santé composée d'un camion équipé de matériels aux normes pour la prise en charge des patients. La remise de ces dons a été effectuée au cours d'un rassemblement officiel en présence de l'Ampanjaka Antakarana, Tsimiharo III et des autorités locales. Selon la décision du régime, près de 4 millions de vaccins seront prodigués dans les écoles et les lieux dépourvus de centre hospitalier.

Le numéro un du pays a donné des consignes précises aux personnels de santé pour le déploiement de ce camion dans tous les Fokontany du District d'Ambilobe. Cette première dotation à Ambilobe n'est qu'un début. Des unités de ce genre seront disponibles dans les quatre coins de l'île d'ici peu, a - t - il annoncé. Ce fut aussi l'occasion pour lui d'annoncer la campagne de vaccination gratuite qui cible tous les enfants compris entre 6 mois à 9 ans incluant ceux des établissements scolaires de la Grande île. Le Chef de l'Etat a ainsi sensibilisé les parents à faire vacciner leurs enfants en rejoignant les centres de santé de base ou aller directement vers l'unité mobile. Il a même pris exemple sur lui, en affirmant qu'il a été vacciné contre toutes les maladies durant son enfance.

L'éradication comme objectif

« Notre objectif est d'éradiquer complètement cette épidémie de rougeole », a déclaré Andry Rajoelina qui a assisté à la vaccination et la distribution de vitamines aux enfants de l'Ankarambe. « Action prime sur la parole ! Vous m'aviez déjà beaucoup aidé et c'est maintenant à mon tour de vous aider, de vous protéger et de vous soigner », a déclaré le Président Andry Rajoelina. Sur cette lancée, il a réitéré la réalisation imminente de travaux de développement pour rattraper le retard de Madagascar depuis ses 58 années d'indépendance. Le maire d'Ambilobe a témoigné de sa reconnaissance face à ce geste du numéro un de l'Exécutif. « Votre venue apporte un grand réconfort pour la population », a - t - il souligné.

Par la suite, la délégation dirigée par le Président de la République a effectué une visite à l'hôpital d'Ambilobe en étant accompagné du ministre de la Santé publique, le Professeur Julio Rakotonirina, du représentant résident de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ainsi que la députée élue à Antsiranana, Jocelyne Rahelianta.

La Rédaction

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff