Publié dans Politique

Couple présidentiel à Antanifotsy - Une fête pascale sous le signe de la générosité et de la simplicité !

Publié le lundi, 22 avril 2019

Ce fut avec les fidèles catholiques de la Commune d’Ambatomiady située dans le District  d’Antanifotsy que le Président Andry Rajoelina et son épouse ont choisi de fêter Pâques, dimanche dernier. Pâques étant une fête chrétienne qui met  en communion bon  nombre de malagasy.  Le couple présidentiel a donc assisté à la messe pascale célébrée à l’EKAR Ambatomiady, un nouveau district fraîchement créé dans le diocèse d’Antsirabe. Une fois de plus, le Chef de l’Etat et son épouse ont montré leur simplicité, leur sens du partage et leur proximité avec le peuple.
Au mois d’août dernier, les fidèles ont demandé l’appui d’Andry Rajoelina pour la construction de leur église. Une demande à laquelle il a répondu favorablement en apportant son appui dans les travaux. Au cours de la messe de dimanche, le couple présidentiel n’est pas venu les mains vides mais a fait don d’une grande cloche de 250kg pour l’EKAR d’Ambatomiady. Le Président a également donné la promesse d’équiper la nouvelle école de la commune de tables- bancs.


Une grande première
Durant une brève prise de parle, le Chef de l’Etat a déclaré que « moi et mon épouse avons choisi de célébrer Pâques avec vous car l’amour ne regarde pas la distance. Je suis le Raiamandreny de tous les Malagasy et je sais que c’est la première fois qu’un Président de la République est venu visiter votre commune ». La localité fait face à un grand problème d’infrastructure routière. En effet, la route qui relie Antanifotsy et Ambatomiady se trouve dans un piteux état. Du coup, la durée du parcours qui s’étend pourtant sur une quinzaine de kilomètres se fait entre 3 jusqu’à 6 longues heures. Ce mauvais état de la route constitue une grande difficulté pour les habitants qui ont grand mal à acheminer leurs produits agricoles. Ainsi, le Président de la République s’est engagé à apporter son aide à la population rurale d’Ambatomiady notamment par la réhabilitation de la route, la construction d’infrastructures comme la mise en place d’un hôpital. A la fin de la messe, les époux Rajoelina ont visité ladite école ainsi que l’église luthérienne d’Ambatomiady. Une association de jeunes étudiants a profité de cette visite du Président pour émettre une demande de soutien.
La Rédaction

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff