Publié dans Société

Corruption à tous les niveaux - Un Chinois et son interprète arrêtés

Publié le mercredi, 09 septembre 2020

Jeudi 3 août dernier, un ressortissant chinois et son interprète ont été arrêtés par des éléments du Commissariat du 1er Arrondissement pour affaire de corruption, mais aussi bien pire que cela.  Ce jeudi-là, des responsables au sein du ministère du Commerce à Ambohidahy, étaient venus pour porter plainte contre les personnes sus-mentionnées qui ont fait les objets d’une enquête au niveau même de ce ministère à cause de leur tentative supposée pour faire une corruption.

 

D’après une explication fournie par une source policière, ces personnes incriminées importent des postes téléviseurs au pays. Cependant, ces produits n’ont pas de marque. « Une fois que les téléviseurs arrivent au pays, les suspects les font endosser de sigles ou autres logos correspondant aux marques de leur choix, mais largement connus du public, dans le but évident de les revendre ensuite sur le marché local », indique cette source.

D’ailleurs, cette pratique est contraire à la loi en vigueur au pays. Une raison de plus pour le ministère du Commerce pour convoquer les deux suspects afin de les soumettre récemment à une enquête. Acculées, les personnes mises en cause ont tenté d’aplanir le problème à leur manière, en essayant d’amadouer les enquêteurs dudit ministère. Le Chinois et son interprète ont ainsi voulu obtenir le silence de ces derniers en les corrompant tout simplement.

Une tentative qui a valu aux deux suspects d’être arrêtés par la Police dans les locaux de ce ministère à Ambohidahy. Aussitôt après, on les a embarqués de facto au Commissariat d’Analakely pour une enquête.  Mais là également, les premiers ont renouvelé leur tentative de corruption, cette fois-ci la Police ! Celle-ci a confisqué la somme de 480 000 ariary qu’ils ont proposée aux Forces de l’ordre, preuve formelle de leur volonté à les corrompre.

L’enquête policière suit encore son cours. Sitôt celle-ci terminée, les suspects seront bientôt déférés au Parquet.

Franck R.

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff