Publié dans Société

Corruption à tous les niveaux - Un Chinois et son interprète arrêtés

Publié le mercredi, 09 septembre 2020

Jeudi 3 août dernier, un ressortissant chinois et son interprète ont été arrêtés par des éléments du Commissariat du 1er Arrondissement pour affaire de corruption, mais aussi bien pire que cela.  Ce jeudi-là, des responsables au sein du ministère du Commerce à Ambohidahy, étaient venus pour porter plainte contre les personnes sus-mentionnées qui ont fait les objets d’une enquête au niveau même de ce ministère à cause de leur tentative supposée pour faire une corruption.

 

D’après une explication fournie par une source policière, ces personnes incriminées importent des postes téléviseurs au pays. Cependant, ces produits n’ont pas de marque. « Une fois que les téléviseurs arrivent au pays, les suspects les font endosser de sigles ou autres logos correspondant aux marques de leur choix, mais largement connus du public, dans le but évident de les revendre ensuite sur le marché local », indique cette source.

D’ailleurs, cette pratique est contraire à la loi en vigueur au pays. Une raison de plus pour le ministère du Commerce pour convoquer les deux suspects afin de les soumettre récemment à une enquête. Acculées, les personnes mises en cause ont tenté d’aplanir le problème à leur manière, en essayant d’amadouer les enquêteurs dudit ministère. Le Chinois et son interprète ont ainsi voulu obtenir le silence de ces derniers en les corrompant tout simplement.

Une tentative qui a valu aux deux suspects d’être arrêtés par la Police dans les locaux de ce ministère à Ambohidahy. Aussitôt après, on les a embarqués de facto au Commissariat d’Analakely pour une enquête.  Mais là également, les premiers ont renouvelé leur tentative de corruption, cette fois-ci la Police ! Celle-ci a confisqué la somme de 480 000 ariary qu’ils ont proposée aux Forces de l’ordre, preuve formelle de leur volonté à les corrompre.

L’enquête policière suit encore son cours. Sitôt celle-ci terminée, les suspects seront bientôt déférés au Parquet.

Franck R.

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff