Publié dans Société

Arnaque - L’argent encaissé, les véhicules non livrés

Publié le lundi, 05 octobre 2020

22.000 euros. C’est la somme convenue entre deux particuliers malagasy  pour l’achat de deux voitures d’occasion en France. Les partenaires se connaissent et ont déjà fait affaire ensemble à travers des commandes de pièces détachées ou autres dans le domaine de l’importation. La confiance commence à s’installer entre les deux parties d’autant plus que toutes les commandes ont été honorées par la partie se trouvant en France et qui s’occupe de l’achat et de l’envoi des marchandises à Madagascar.

 

Le client basé dans la Grande île voulait acheter des véhicules d’occasion en Europe et a fait la demande auprès de son partenaire, un certain N.R, quant à sa possibilité de s’en occuper. Celui-ci en plus est un expérimenté dans le secteur automobile étant donné qu’il exerçait le métier de garagiste à Madagascar avant de s’installer en France. Ainsi, il s’avère l’homme qu’il faut pour dénicher les marchandises voulues par le client à savoir, une voiture camionnette ou fourgon et une Vw Golf Type 6.

Quelques jours après, il  aurait trouvé les véhicules désirés par l’acheteur à Madagascar et l’a informé en envoyant en même temps les photos. Affaire conclue, l’ancien garagiste demande à ce qu’on lui envoie la somme de 22.000 euros pour l’achat des véhicules et le fret. Ce qui fut exécuté par l’acheteur à qui le vendeur a promis la livraison dans le courant du mois de juin 2019. Mais jusqu’à maintenant, ce dernier n’est pas encore entré en possession de ses biens payés en bonne et due forme. Les relances sont restées vaines, et il a fini par demander à N.R. de rembourser ses 22.000 euros au cas où…. Ce que ce dernier a accepté mais il ne s’est pas exécuté depuis.

Il s’est contenté d’envoyer des textos à son partenaire de Madagascar en inventant des obstacles qui ne lui permettent  pas d’effectuer le remboursement. Las d’attendre, le client à Madagascar compte désormais passer à une autre étape pour récupérer soit ses voitures soit son argent….

La Rédaction

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff