Publié dans Société

Transport reliant Antananarivo et Antsirabe - Une quarantaine de taxis-brousses réquisitionnés

Publié le lundi, 04 janvier 2021

Une foule bloquée à Antsirabe. Contrairement aux années précédentes, le nombre de passagers ayant quitté la Capitale pour rejoindre la Région de Vakinankaratra a connu une hausse excessive. La veille de la fête de Noël, le transport de passagers vers cet axe a nécessité l'intervention du ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, l'Agence des transports terrestres (ATT) et la Police nationale, et ce à travers la réquisition d'autres coopératives. Et, hier encore, la situation au stationnement de Vatofotsy Antsirabe était toujours préoccupante.

En effet, le nombre de taxis-brousses reliant Antananarivo et Antsirabe n'est plus suffisant pour couvrir le besoin de la population, bien que les coopératives œuvrant dans cette zone régionale aient déjà renforcé les effectifs de leurs véhicules. Depuis la matinée, plus d'un millier de passagers ont fait la queue devant le guichet afin de pouvoir rentrer dans la Capitale. Et la solution a été donc l'envoi d'autres véhicules pour aller les récupérer.

D'après un responsable au sein de l'ATT, comme la dernière fois, une quarantaine de véhicules appartenant à d'autres coopératives ont été réquisitionnés pour transporter les passagers. « Nous ferons tout le nécessaire afin que ces passagers puissent rentrer avant la nuit tombée (ndlr : hier) », soutient-il. Ces taxis-brousses ont fait un tour vide pour rejoindre Antsirabe, mais les frais de transport sont quand même maintenus à 10 000 ariary. Seulement, le nombre de places a été augmenté. Et comme d'habitude, certains transporteurs ont encore profité de cette situation pour augmenter leur tarif, mais le problème a été vite maîtrisé.

Outre Ambatolampy et Antsirabe, les passagers voulant rejoindre la ville de Moramanga ont aussi augmenté durant cette période de fêtes. Cependant, les coopératives locales se sont déjà préparées pour assurer le transport des voyageurs quant à leur retour dans la Capitale.

Anatra R.

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff