Publié dans Société

Prévention des catastrophes - Le BNGRC doté d’un camion de télécommunication

Publié le mardi, 09 février 2021

La réduction des risques de catastrophe est un élément essentiel dans le processus de développement social et économique durable. La plupart des aléas qui se présentent sont liés à l’instabilité des phénomènes météorologiques.

Madagascar figure parmi les pays qui présentent une vulnérabilité élevée face aux catastrophes. Au cours des 5 dernières années, le nombre de catastrophes comme la sécheresse et la désertification ne cesse d’augmenter et de s’intensifier. Pourtant, elles appauvrissent le peuple et la Nation. C’est un obstacle grave à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement.
Pour renforcer les interventions en cas d’urgence et faire face aux catastrophes, le Gouvernement allemand, à travers le Programme alimentaire mondial (PAM), a octroyé un camion de télécommunication ou « Mobile operational vehicle » pour le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC). D’une valeur de 120 000 dollars, ce véhicule permet de bien se préparer à d’éventuelles catastrophes naturelles qui s’amplifient en raison du changement climatique à Madagascar. Il est équipé de sources d’énergie indépendantes avec des outils et technologies de télécommunication de haut standard permettant d’assurer la chaîne de communication nécessaire en cas d’urgence. « Cela va dans les deux sens : En cas de catastrophe, il est primordial dans un premier temps de savoir ce qui s’est passé sur place, les différentes zones affectées, le nombre de personnes touchées et ce qu’on a besoin le plus. Puis, dans un deuxième temps, la communication doit être assurée depuis la centrale vers la zone d’intervention afin de mieux coordonner les forces de réponse sur place », soutient l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, Michael Derus, durant la remise de ce don, hier. Ainsi, un nouvel engagement pour pallier la crise actuelle dans le Sud est en cours d’étude.
La réception officielle de ce camion NTIC s’est tenue hier au siège du BNGRC, sis à Antanimora.
Recueillis par Anatra R.

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff