Publié dans Société

Eboulement rocheux à Ambohimangakely - Une quarantaine de maisons menacées

Publié le vendredi, 19 février 2021

Mieux vaut prévenir que guérir. Après la chute d’un bloc de pierre de 100 tonnes dans le Fokontany de Tsarahasina, Commune d’Ambohimangakely, la population vit dans la peur et n’arrivent plus à trouver le sommeil.

En effet, ce rocher se trouve au-dessus d’une quarantaine de maisons dont la plupart des occupants ne trouvent pas d’autres endroits pour se réfugier. Toutefois, après une descente effectuée sur le site, le Bureau national de gestion des risques et de catastrophes (BNGRC) encourage l’évacuation des 291 personnes habitant dans cette zone afin éviter une autre catastrophe, outre la mise en place des bandeaux rouges. Par ailleurs, à quelques mètres de cet endroit se trouvent une carrière où des explosifs sont utilisés régulièrement. Certains habitants se préparent déjà à quitter leur maison. « Nous devons quitter cet endroit et louer une maison quelque part jusqu’à ce que ce danger soit écarté », avance Yvonne, mère de famille habitant à Tsarahasina. D’ailleurs, un projet concernant une destruction artisanale de ce bloc de pierre a déjà avancé par le BNGRC. D’après le chef Fokontany de Tsarahasina, Fidèle Rakotoarijaona, c’était en novembre 2019 qu’ils ont constaté le détachement de ce bloc de pierre. A cette époque, ils ont déjà alerté le BNGRC. A l’issue d’une étude effectuée sur place, il a été évoqué la destruction progressive de ce bloc de rocher afin de limiter les dégâts. Selon un technicien en géologie, les effondrements sont liés à la présence de cavités souterraines d’origine naturelle ou humaine. Ils résultent de la rupture des appuis ou de la partie supérieure d’une cavité. Pour prévenir les dangers, il est important de réaliser des études pour préciser l’ampleur et l’évolution du mouvement. Ensuite, on procède à la mise en place des instruments de surveillance pour suivre le mouvement du terrain et donner l’alerte en cas de danger. En rappel, aucun blessé ni de décès n’a été enregistré durant cet éboulement rocheux qui a été causé par les fortes précipitations de ces derniers jours dans la Capitale. 

Anatra R.

Fil infos

  • Meurtre d’un opérateur économique français - Le principal suspect extradé de Madagascar
  • AG des Nations unies - Renforcement des capacités pharmaceutiques de l’Afrique souhaité
  • 332 millions $ d’aide non remboursable du FMI - La plaidoirie de Rajoelina fait mouche
  • Membres du Gouvernement - La descente sur le terrain continue
  • Lu sur le Net - Madagascar, pays sans Covid et sans dictature vaccinale
  • Andry Rajoelina sur les îles Eparses - Appel à une veille « bienveillante et cohérente » des Nations unies
  • Acte de banditisme à Tsiazotafo - La propriétaire d’un magasin délestée d’1 million Ar
  • Assemblée générale des Nations unies - Le President Rajoelina rencontre le SG Antònio Guterres
  • Midongy- Atsimo - Quarante-cinq morts dans un affrontement
  • Assemblée générale des Nations Unies - Une première pour le Président élu Andry Rajoelina

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Projets délirants ?
    Fous ! Chimériques ! Utopiques ! Tels sont les termes signifiant comment les sceptiques voient les projets présidentiels. Des projets pharaoniques, impossibles disent les uns. Fruits de la rêverie d’un jeune visionnaire ironisent les autres. En effet, étant vu les capacités matérielles limitées de la Grande île, compte tenu des ravages de la pandémie et considérant les besoins nécessaires pour la relance économique, les concrétisations de grands projets dans un contexte pareil relèvent de la délire, un pari inaccessible ! Contre toute appréhension et en dépit des doutes, lesdits projets prennent forme l’un après l’autre. Du moins en phase d’être pour certains cas.Projet « Tanamasoandro » à Antananarivo et environs. Quand le roi Andrianjaka (1610-1630) investit la colline d’Analamanga en 1610 et fonda la « Cité des Mille » (guerriers) en chassant les Vazimba, la plaine d’en-bas (Plaine d’Antananarivo) n’était qu’un espace désert. Il a fallu le transformer en zone…

A bout portant

AutoDiff