Publié dans Société

Immigration clandestine dans les pays du Golfe - Trois personnes placées sous mandat de dépôt

Publié le jeudi, 08 avril 2021

Sur les huit personnes arrêtées par le Service central des enquêtes spécialisées (SCESLFD) de la Police, situé à Anosy, pour une affaire d'immigration clandestine au Koweït et en Arabie Saoudite, trois sont des jeunes candidates malagasy à ces voyages. Tous ces individus avaient été présentés au Pôle anti-corruption (PAC) des 67Ha, le 2 avril dernier. Trois d'entre eux ont été placés sous mandat de dépôt, tandis que deux autres ont obtenu une liberté provisoire. Certains accusés sont des multirécidivistes, selon ce service de police.

 

Il s'agit donc d'un mini-réseau qui fut littéralement démantelé par le SCESLFD. Un démantèlement qui s'est traduit par l'arrestation des suspects le 29 mars dernier. La Police précise que cinq sont des membres actifs dudit mini-réseau. Quant aux jeunes femmes ayant voulu quitter en cachette le pays, elles furent arrêtées successivement à Anosy, à Ampitatatafika et à Itaosy, le 31 mars dernier.

« Une passeuse les ont convaincues à partir en leur promettant un emploi dans ces pays arabes du Golfe. C'est toujours cette même mule qui les a hébergées chez elle dans la Capitale, le temps que cette dame puisse concocter les différents papiers nécessaires comme les cartes d'identité, les passeports, ou les copies, qui s'avèrent tous pourtant faux », précise cette source policière. La passeuse aurait demandé 2 millions d'ariary à chaque candidate.

La filière a envisagé d'envoyer les filles aux Comores, avant leur prochain transfert en Arabie ou au Koweit via des passeurs des archipels voisins. De toute façon, la Police a déniché une grande quantité de faux documents chez les passeurs locaux dont des faux cachets de l'ambassade des Comores. Malgré ce coup de filet, plusieurs autres complices restés dans le pays sont encore recherchés.

Franck R.

Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff