Publié dans Société

Rocade d’Iarivo - Les pauses-photos interdites

Publié le dimanche, 04 juillet 2021


Depuis quelques années, les rocades d’Antananarivo et les nouvelles infrastructures routières sont devenues des endroits privilégiés pour les nouveaux mariés ainsi que les jeunes. Ainsi, ils viennent dans ces lieux pour se prendre en photo. Cependant, cette pratique gêne la circulation et n’est pas autorisée par le Code de la route.

Le ministère de la sécurité publique est ferme quant à l’utilisation de cette voie rapide. « Il est interdit de se prendre en photo tout au long de la rocade, ou de s’arrêter pour admirer le paysage. Pour faire un demi-tour, il suffit de rejoindre le rond-point. C’est d’ailleurs la raison d’être de la voie rapide. Les stationnements existants sur cette rocade sont uniquement réservés aux bus, et même les taxis ne peuvent pas s'y arrêter », soutient le commissaire principal Hector Razafindrazaka, directeur régional de la sécurité publique d'Analamanga, durant son intervention samedi dernier sur la chaîne de télévision nationale. Ce département se concentre sur l'utilisation de la nouvelle rocade depuis l’inauguration de cette dernière.

Les cyclistes sont aussi invités à rouler sur la piste cyclable. Les piétons sont priés d’utiliser le bas-côté, réservé pour eux et de ne pas piétiner la platebande des véhicules, et de traverser sur les passages zébrés. Par ailleurs, le fait de se défouler dans ces rocades, à l’instar de Tsarasaotra et Iarivo, est devenu une habitude pour les Tananariviens, notamment durant le week-end. A cet effet, tout un chacun doit respecter la propreté et est prié de ne pas jeter des ordures partout.

Cette sensibilisation a pour objectif d’enseigner les citoyens sur le respect du Code de la route. Il faut savoir que la rocade d’Iarivo a été réalisée selon les normes de la circulation requises pour les usagers. Une partie est réservée aux piétons, une autre pour les cyclistes, et une autre pour les deux-roues et les voitures. Enfin, cette voie rapide est interdite aux charrettes.

Anatra R.



Fil infos

  • Nécrologie - Le Père Sylvain Urfer décède en France à l’âge de 80 ans
  • La Vérité de la semaine
  • Lutte contre la Covid-19 - Les mesures prises par Madagascar font école
  • Projets de développement - Le Président sollicite le soutien et l'expertise allemande
  • Le Gouvernement Ntsay face aux députés - Les sujets socio-économiques au menu !
  • Approvisionnement en eau à Antananarivo  - La qualité et la distribution reviendraient à la normale
  • Destruction de forêt - Six individus déférés à Moramanga
  • Hausse des cas de Covid-19 - Des gouverneurs bousculent les mauvaises habitudes
  • Restrictions mondiales liées à la Covid-19 - L’assistante d’Antonio Guterres annule sa mission à Madagascar
  • Marc Ravalomanana - Précampagne sous couvert de redynamisation

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La CENI opérationnelle !
    Enfin, les neuf nouveaux membres de la CENI entrent en fonction. Comme l’exige la loi, ils ont prêté serment devant la Cour suprême ce mercredi 1er décembre et ce en présence du Chef de l’Etat Rajoelina Andry et du ministre de la Justice Imbiky Herilaza.Arrivés au terme de leur mandat, les anciens commissaires électoraux durent plier bagage. Me Hery Rakotomanana et son équipe cèdent la place à Dama Andrianarisedo Retaf Arsène, Randrianarivonantoanina Tiana Ifanomezantsoa, Ravalitera Jacques Michael, Andriamazaray Andoniaina, Razafindrabe Guy Georges, Abdallah Houssein, Razafimamonjy Laza Rabary, Fidimiafy Roger Marc, Ralaisoavimanjaka Andriamarotafikatohanambahoaka. Victime de certain dysfonctionnement dans le mécanisme interne, l’ancienne Instance d’Alarobia chargée d’organiser les élections à Madagasikara avait dû se débattre durement pour esquiver les boulets rouges de certains acteurs politiques. Me Rakotomanana dut user de son talent d’Avocat pour plaider la cause de ses anciens confrères. Il fallait défendre à tout prix l’intégrité et la crédibilité de…

A bout portant

AutoDiff