Publié dans Société

Météorologie à Madagascar - Fortes pluies ce jour, risque de cyclone en fin de semaine !

Publié le mardi, 18 janvier 2022


Des cumuls significatifs supérieurs à 50 mm/24 heures dans les prochains jours. Un grand risque d’éboulement et de glissement de terrain ainsi que d’autres dégâts sont encore à craindre dans la Région d’Analamanga et la partie Nord de Madagascar, rapporte le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), hier, durant un mis au point de la situation dans le pays. La Zone de convergence inter-tropicale (ZCIT) et le flux de mousson continuent à engendrer une dégradation généralisée du temps, dont le pic sera atteint ce jour. Les Tananariviens devraient alors se préparer pour une plus forte pluie diluvienne. Selon le bulletin météorologique, les précipitations continuent dans les trois prochains jours.
Des cumuls importants supérieurs à 10 mm/24 heures seront attendus sur le centre-est, Mangoro, la partie Sud d’Analamanga et l’Est de Vakinankaratra, ainsi que la partie nord- ouest de l’île. Les pluies incessantes d’hier ont été causées par une convergence entre deux pluies orageuses, venant d’Itasy et d’Ankazobe. 
En fin de semaine, un risque de formation de cyclone est prévu sur les côtes Est de Madagascar. Les conditions apparaissant comme défavorables, la situation pourrait devenir plus propice à la cyclogenèse à partir de la deuxième partie de cette semaine. Donc, le risque de formation d'une tempête tropicale augmente. A part la Région d’Analamanga, les conditions météorologiques seront fortement perturbées au milieu de la semaine prochaine sur les Régions côtières de Boeny, Melaky et Menabe. Une dégradation pluvio-orageuse en provenance du canal de Mozambique affecte ces Régions. Une vigilance jaune est lancée dans le District d’Anosibe An’ala, Antanambao-Manampotsy, Marolambo, Mahanoro, Andranmasina, Ambatolampy et Vatomandry. Une vigilance verte concerne Toamasina, Brickaville, Nosy Be, Analalava et Antsohihy. La sortie en mer est fortement déconseillée.
Actuellement, une vingtaine de Communes aux alentours de la rivière de Sisaony sont en alerte rouge (danger imminent). Il s’agit de la Commune de Tsiafahy, Androhibe- Antsahadinta, Bongatsara, Antanetikely-Ambohijoky, Alatsinainy-Ambazaha, Ampahitrosy, Soalandy, Ampanefy, Soavina, Anosizato-Andrefana, Ampitatafika, Ambavahaditokana, Fenoarivo, Itaosy, Ambohitrimanjaka, Fiadanana, Ampangabe. Le niveau de la rivière de Sisaony est de 2,09 m à l’échelle d’Andramasina, tandis qu’il est de 3,22 m à Ampitatafika. Le niveau de la rivière de l’Ikopa est de 1,91 m à l’échelle d’Antelomita, tandis qu’il est de 3,02 m à Ambohimanambola. Et enfin, le niveau de la rivière de Mamba est de 2,60 m à l’échelle d’Ambohidroa.
Anatra R.

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff