Publié dans Société

Impacts du changement climatique - Mobilisation des acteurs de la météorologie malagasy !

Publié le mercredi, 11 mai 2022

Face aux impacts du changement climatique, les acteurs de la météorologie à Madagascar se mobilisent actuellement pour en définir une politique nationale. La promotion et la prise en considération des informations météorologiques, dans la planification et le processus de prise de décision, demeurent actuellement importantes. Madagascar compte aussi améliorer les observations et les prévisions du temps, du climat et de l’eau. A cela s’ajoute l’amélioration de la diffusion des informations et l’accès du public et des autres usagers aux informations fiables. Sans oublier le financement suffisant et pérenne ou autonome du secteur de la météorologie qui contribue en grande partie au fonctionnement de tous les projets.

Pour y arriver, trois documents ont ainsi fait l’objet de validation, hier, dans le cadre d’un atelier. Il s’agit en premier lieu de l’avant-projet de la politique nationale. La feuille de route définissant les étapes à suivre en vue de l’adoption de la politique nationale n’a pas été écartée. L’ébauche de proposition de projet ou note conceptuelle relatif au des services de la météorologie et du climat a été également au centre des discussions.

En effet, le Gouvernement malagasy, à travers le ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD), a bénéficié de l’appui financier du Fonds pour l’environnement mondial (FEM/LDCF) et du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) afin de mettre en œuvre un projet intitulé « Amélioration des capacités d’adaptation et de résilience des communautés rurales face au changement climatique (PACARC) ». Si les Régions Analamanga, Atsinanana, Anosy, Androy, Atsimo Andrefana constituent les principales localités concernées, une des composantes apporte son appui pour le renforcement de capacité de la Direction générale de la Météorologie sur les plans technique, scientifique et institutionnel.

Notons que les secteurs économiques vitaux malagasy notamment l'agriculture, l'élevage, la foresterie, les ressources en eau, la pêche et la santé sont touchés par les effets néfastes du changement climatique. Une menace supplémentaire sur les opportunités des moyens de subsistance se présente ainsi. Les populations locales des régions touchées doivent ainsi trouver un moyen pour renforcer leurs capacités d'adaptation et de résilience.

Recueillis par KR.

 

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff