Publié dans Société

Centre d'accueil à Moramanga - Une avancée cruciale pour les personnes vulnérables

Publié le vendredi, 09 février 2024

Création d'une communauté plus compatissante et solidaire. L'inauguration d'un centre d'accueil à Moramanga, dans la Région d'Alaotra-Mangoro, marque une étape significative dans l'engagement envers l'assistance des personnes âgées et vulnérables, surtout celles en situation de handicap. 

Ce centre d'accueil est le fruit d'une collaboration étroite entre le ministère de la Santé publique et le ministère de la Population. Le directeur régional de la Population et de la Solidarité à Alaotra-Mangoro, Tafika Andrimahazo Nanaharilalaina Hasinavalona, a souligné que ce centre est réservé aux personnes handicapées et aux personnes âgées, assurant ainsi que ces dernières bénéficient de l'attention spéciale dont elles ont besoin. L’objectif est de fournir des soins et un soutien aux malades et à ceux qui en ont besoin, dans le but d'assurer une prise en charge médicale et un approvisionnement continu en médicaments.

« Cet établissement apporte de nombreux avantages à cette catégorie de personnes, offrant une prise en charge spéciale adaptée à leurs besoins », selon ses propos.

Le directeur a aussi ajouté que le centre d'accueil propose des soins médicaux en cas de maladie, ainsi qu'une grande salle pour des réunions, facilitant ainsi les activités des associations de personnes handicapées et âgées. Cette initiative vise à instaurer l'égalité des droits pour les personnes vulnérables nécessitant une assistance sociale, dans le cadre du programme global du Président Andry Rajoelina visant à favoriser la proximité et le soutien envers la population.

La cérémonie d'inauguration s'est tenue hier à Moramanga, symbolisant une avancée cruciale vers la promotion de l'inclusivité, des soins et des opportunités équitables pour les membres vulnérables de la société. L'opérationnalisation de ce centre d'accueil témoigne de l'engagement envers la création d'une communauté plus compatissante et solidaire, offrant ainsi un rayon d'espoir pour les personnes vulnérables dans la Région d'Alaotra-Mangoro.

 

Nikki Razaf

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff