Publié dans Société

Rumeur sur le décès de Fafah Mahaleo - « Je suis victime d'une mauvaise blague »

Publié le jeudi, 04 avril 2019

Facebook n'est et n'a jamais été une source d'information fiable. Cette fois encore, les rumeurs sont tombées sur ce réseau social dans l'après-midi d'hier, annonçant la mort de Fafah du groupe Mahaleo. Apparemment, l'origine de la mort était une crise cardiaque pendant qu'il se trouvait au centre hospitalier de Soavinandriana (HOMI). La publication a tout de suite - comme tous les autres bad buzz d'ailleurs- republiée et partagée partout sur facebook provoquant une agitation des fans. Sans recoupement et ne pouvant pas savoir la vérité et la rumeur, les fans se sont tout de suite mis à partager leur tristesse provoquant la dispersion de la nouvelle plus rapidement. Pendant quelques heures, tout le monde était perdu et ne savait pas si l'information est fondée ou non. Cependant, les démentis n'ont pas tardé à circuler sur facebook notamment venant du compte officiel du groupe.

« Suite aux rumeurs circulant disant que notre frère Fafah a tiré sa révérence, le groupe Mahaleo tient à dire que c'est totalement faux. Il se porte bien et nous venons même de discuter avec lui et il nous a dit : je suis victime d'une mauvaise blague… Longue vie à toi Fafah ! », explique le communiqué officiel fait par la formation. Selon une autre source, le groupe Mahaleo allait même donner une conférence de presse annonçant son prochain concert au Plaza. Joint au téléphone, Bekoto, membre de la formation n'était pas également au courant et a tout de suite affirmé que c'était une ruse et que l'information n'était pas fondée. Ce qui était le cas des autres membres qui ont démenti la nouvelle. Les fans du groupe Mahaleo, particulièrement de Fafah pourront ainsi dire « ouf » et se relaxer car beaucoup sont ceux qui ont sûrement déjà pleuré après avoir été au courant de cette grande rumeur. Fafah n'a donc pas encore rejoint ses frères Raoul et Nono. Selon les dernières informations recueillies, Fafah était effectivement malade mais rien de sérieux. Il s'est vite rétabli et est même déjà en forme. Il se trouve actuellement à Andohalo.

T.A.

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff