Publié dans Société

Disparition de 100 millions d’ariary - Une employée de banque gardée à vue, son compagnon introuvable

Publié le jeudi, 11 avril 2019

Un suspect, qui a disparu avec une somme de 100 millions d’ariary le 9 avril  dernier à Mahitsy, reste toujours introuvable. La voiture qu’il a utilisée ce jour- là, une Citroën Jumper, est par contre retrouvée abandonnée rès du pont à Ambohimangakely. Ce suspect n’est autre que le compagnon de l’employée de la banque Baobab Mahitsy. Cette dernière est actuellement placée en garde à vue à la Gendarmerie. 

Vers 9h ce mardi et comme à son habitude, l’employée de la banque Baobab allait effectuer le dégagement à la BOA Mahitsy qui se trouve à 250 m de son lieu de travail et d’habitation également. Elle aurait demandé à son compagnon, de l’emmener jusqu’à la BOA. Alors qu’elle se trouvait  déjà à bord de la voiture avec l’argent, son compagnon lui aurait demandé d’aller de chercher de l’eau. Le temps d’exaucer cette demande de son compagnon avec qui elle a de relation pendant dix années, celui-ci est parti avec la voiture et la somme à verser. Ce n’est qu’une vingtaine de minutes après que l’agent de banque a alerté la gendarmerie de la localité. Cette dernière a par la suite lancé l’alerte aux gendarmes d’Ambohidratrimo qui ont dressé les barrages après avoir reçu le signalement de la voiture concernée et de son passager .Entre temps, les gendarmes de Mahitsy ont pourchassé l’individu, sans résultat jusqu’à Ambohidratrimo. A priori, et ce malgré son avance, le compagnon de l’employée de la banque n’a pas emprunté la route nationale mais a pris les pistes secondaires. D’après les informations, l’individu aurait déclaré à sa compagne qu’il travaille à Toamasina dans une grande société de la place mais après vérification, ce n’est pas le cas. Apparemment, la dame aurait été menée en bateau par son compagnon depuis. Cependant, seule l’enquête déterminera la responsabilité de tout un chacun dans ce vol sans casse ni braquage…

Franck R.

Fil infos

  • Aide aux sinistrés - Le Président incite les églises à l'hospitalité
  • Axe Antananarivo-Toamasina - La circulation rétablie !
  • Coupure sur la RN2 - Un pont « Bailey » pour rétablir la circulation
  • Ligne aérienne Réunion-Antananarivo - Le coût du billet fait grincer des dents
  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Velirano dérange !
    Les projets phares du Président Rajoelina perturbent. Dans la perspective de démarrage de gros chantiers promis par le candidat portant le dossard numéro 13 du MAPAR, certains acteurs politiques locaux, aux esprits obtus animés par l'obscurantisme, lèvent les boucliers. Sous d'autres cieux également, certains parlementaires de l'ancienne puissance coloniale montent au créneau et se permettent de remettre en cause un des projets-clés du régime. En effet, Velirano dérange ! On ne se prive pas par tous les moyens de le gêner et de lui jeter des bâtons dans les roues.

A bout portant

AutoDiff