Publié dans Société

Facilité élargie de crédit - La 5ème tranche débloquée

Publié le lundi, 29 juillet 2019

43,7 millions de dollars. Madagascar bénéficiera de cette somme, octroyée par le Fonds monétaire international (FMI). Le conseil d’administration du FMI a achevé vendredi dernier la cinquième revue de l’accord relatif à la Facilité élargie de crédit (FEC). « Cet examen permet le décaissement d’environ 43,7 millions de dollars au titre de l’accord d’environ 304.5 millions de dollars », souligne le communiqué officiel. Cette somme servira à soutenir les efforts du pays pour renforcer la stabilité macroéconomique et stimuler une croissance soutenue et inclusive.
Un résultat satisfaisant. Les bilans de Madagascar restent positifs. Les autorités ont respecté tous les critères de performance c’est pourquoi le FMI continue à appuyer le pays. Les membres du FMI reconnaissent l’engagement des autorités dans le cadre de la Politique générale de l’Etat. « Les résultats de Madagascar dans le cadre de son programme économique appuyé par le mécanisme de crédit élargi (FEC) sont restés généralement solides. La croissance a été soutenue, l’inflation est modérée et la position vis-à-vis de l’extérieur est restée robuste.

À l'avenir, l’engagement des autorités à poursuivre des réformes structurelles à travers un programme ambitieux est essentiel pour atténuer les risques internes et externes, renforcer la stabilité macroéconomique et parvenir à une croissance plus forte, durable et inclusive. Le programme de réformes en cours devrait continuer à bénéficier de l'assistance technique du FMI dans divers domaines tels que la politique budgétaire, la gouvernance et les secteurs monétaire et financier», déclare Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint et président par intérim.
Solange Heriniaina

Fil infos

  • Sécheresse et dégradation des zones forestières - Toute la ville de Fianarantsoa privée d’eau à partir de demain
  • Mise en accusation de ministres à la HCJ - Accouchement difficile à l’Assemblée nationale
  • Concrétisation des « Velirano » - Une volonté présidentielle intacte à toute épreuve !
  • Kere dans le Sud - Le Gouvernement opte pour des solutions radicales et maximales
  • Peste bubonique - Cinq décès à Morarano Gara
  • Exportation illicite - 15 kilos d'or interceptés par les autorités
  • Projet Tana-Masoandro - Le site idéal a toujours été Imerintsiatosika
  • Rapatriement de devises - 3250 sociétés en situation d'irrégularité
  • Lutte contre le Kere dans le Sud - Les partenaires techniques et financiers derrière le régime
  • Coopération Madagascar – Nations unies - Un plan cadre pour la période 2021 – 2023 en gestation

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff