Publié dans Société

Délivrance de permis biométriques à Antananarivo - Plus de 13 000 imprimés distribués

Publié le vendredi, 16 août 2019

Entre le mois de mai jusqu'à hier, le Centre immatriculateur de Madagascar (CIM), situé à Ambohidahy et traitant les dossiers d'Antananarivo et ses périphéries, a délivré 13  497 vrais permis biométriques. Ces papiers administratifs répondent à trois catégories de demande. Il s'agit notamment des nouvelles demandes suite à l'admission aux examens de conduite et de code, le remplacement en cas de perte ainsi que le changement des anciens permis « roses » en biométriques. Cette statistique fait référence aux actions entreprises dans le cadre du premier vague de distribution, du 18 mai au 9 août 2019.

 

Interruption temporaire

En phase de transition, la délivrance de permis biométriques a été interrompue cette semaine. Avant d'entrer dans la deuxième vague de distribution qui débutera lundi prochain, l'activation de la puce électronique - conformément à l'ISO/IEC 18013 qui respecte la norme internationale CR-80 - prend un peu de temps. Selon un responsable auprès de la société Hephalu Mada, fournisseur du CIM en cartes biométriques, représentant exclusif du spécialiste texan de la sécurisation de l'identité HID Global à Madagascar, la sécurisation et la garantie de l'authentification des données requièrent une bonne préparation. Cette interruption n'a pas été donc d'ordre matériel, notamment une panne d'imprimante comme l'ont indiqué les bruits de couloir auprès du centre d'Ambohidahy.

3 439 cartes grises livrées

Entre-temps, le traitement des dossiers de la carte grise biométrique suit son cours. En presque trois mois,  le centre immatriculateur à Ambohidahy a livré 3 439 cartes grises à leurs propriétaires. « Pour cette opération, nous traitons les mutations et les pertes. Le Gouvernement n'exige pas, par contre, le remplacement des anciennes cartes », avance un responsable auprès du CIM.

Rappelons que pour changer les anciens permis « roses » par les nouveaux, il faudra débourser un droit de 38 000 ariary et pour la carte grise, la somme à payer est de 74 000 ariary.  Par contre, le renouvellement des faux permis et cartes grises s'effectue gratuitement. Et cela ne débutera que vers le mois de janvier 2020.

K.R.

Fil infos

  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…
  • Sénat - Des dons pour le personnel de santé et les patients
  • Vaccins anti-Covid - Que cela soit facultatif et non obligatoire !
  • Haute Cour constitutionnelle - Florent Rakotoarisoa élu président à l’unanimité
  • Exploitation de béryl à Amparafaravola - Suspendue depuis mercredi
Pub droite 1

Editorial

  • « Rends à César… ! »
    « Rends à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ! » En retour à une question « Maitre, doit-on payer des impôts et des taxes à César ? » On ne s’attendait guère à ce que le maître Jésus allait répondre ainsi. Une douche froide ! Les Juifs, étant sujets de l’empire romain, croulaient au même titre que les autres sous le poids des impôts et des taxes divers exorbitants que le tyran de Rome prélevait. Ainsi, ils espéraient avoir à travers la réponse de Jésusun signe de compassion ou plutôt une incitation à la désobéissance à l’autorité de l’empereur. Négatif, il faut rendre à César ce qu’on lui doit !Au-delà du débat inédit du dimanche (2 mai 2021), force est de reconnaitre que les tenants du régime se sont pliés en quatre et cela pour le besoin de la transparence, de…

A bout portant

AutoDiff