Publié dans Société

Visite du pape à Madagascar - Dans la dernière ligne droite des préparatifs

Publié le mardi, 27 août 2019

J-10 et peaufinement des derniers détails. Les organisateurs au niveau de chaque entité sont sur le qui-vive pour que la visite du pape François à Madagascar se déroule sans la moindre anicroche. Outre la réhabilitation des routes, tout est en cours de finalisation. Même le site de Soamandrakizay est déjà terminé et fin prêt à accueillir plus de 800 000 pèlerins pour la grande messe du 8 septembre prochain. Il reste aux équipes techniques d’ajuster les détails en termes d’électricité et de sanitaire. Des détails qui devront se régler dans les prochains jours. En tout cas, tout le monde commence à se mettre progressivement dans l’ambiance. Effectivement, des drapeaux de Madagascar et du Vatican sont déjà installés dans plusieurs quartiers de la Capitale comme Mahamasina ou encore Analakely. Et des photos du souverain pontife ornent également les rues de la ville.
Côté spirituel
Pour le côté spirituel, les chrétiens de l’Eglise catholique vont enchaîner les chaînes de prières. Pour bien se préparer à cette visite du pape François, le Cardinal Désiré Tsarahazana, président de la Conférence des évêques de Madagascar encourage en effet les fidèles à prier et à bien profiter des directives. Pour lui, cette visite pastorale doit apporter espoir et paix à toute la population malagasy, surtout pour corriger les défaillances auxquelles notre pays fait face actuellement. Dans cette optique, certaines paroisses ont alors organisé une neuvaine.

Le Cardinal espère également que  « le pape va conforter la population malagasy pour renforcer l’amour fraternel des uns envers les autres et encourager ainsi la vie commune en abattant les murs de séparation entre les différentes catégories sociales ». C’est pourquoi, il encourage les chrétiens à avoir une petite pensée pour l’évêque de Rome et chef suprême de la chrétienté « tout en lui souhaitant une bonne santé en faisant ce voyage qui le mènera chez nous », soutient-il.
Sécurité
A cette veille de la venue du pape, la sécurité reste aussi une priorité. Le Premier ministre Christian Ntsay, a convoqué une réunion des membres de l’Organe mixte de conception au niveau national pour une mise au point des stratégies au niveau de la maîtrise et la gestion de la paix et de la sécurité, et ce, tout au long de cet événement exceptionnel. Après un bilan des préparations, les instructions du PM ont donc été strictes, surtout sur la mise en place  de mesures de sécurité  adéquates avec la venue en masse des visiteurs dans la Capitale. Des campagnes de communication inonderont aussi bientôt les chaînes télévisées et radiophoniques du pays pour sensibiliser tout le monde sur l’application de ces mesures de sécurité. Dans tous les cas, les premières vagues de pèlerins ne devraient arriver qu’à partir de la semaine prochaine.
Rova Randria

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff