Publié dans Société

Vives tensions au sein de l’entreprise minière à Vatomandry - Plusieurs blessés dont 4 Chinois au cours d’un affrontement

Publié le jeudi, 19 septembre 2019

Actuellement, quatre responsables chinois au sein de l’entreprise d’exploitation de graphite dénommée Gallois à Marovintsy Vatomandry, sont gravement blessés. Certains des employés le sont également.  Mercredi, ces responsables de l’entreprise s’étaient affrontés avec les employés grévistes, des Malagasy. Des véritables batailles rangées au cours desquelles les Chinois ont utilisé des objets tranchants pour charger les salariés, qui ont répliqué à coups de pierres. Mais des villageois se sont mêlés aussi à l’affrontement. Il a fallu l’intervention de la Gendarmerie sur place afin de calmer les esprits. Les victimes se trouvent dans un état critique dont certaines souffrent de multiples fractures.

 

Toute la nuit du mercredi, les tensions étaient encore vives sur les lieux. Furieux, des salariés de Gallois auraient cherché à s’emparer des biens de l’entreprise et ceux de leurs patrons chinois. Les tensions furent telles que l’OMC District a convoqué une réunion d’urgence à Vatomandry, pour tenter de les apaiser.

Les employés  de Gallois ont protesté contre le licenciement qu’ils jugent abusifs de certains de leurs collègues. Ces derniers n’ont pas perçu leurs soldes. Quant aux employeurs chinois, eux, ils n’ont pas du tout apprécié la réaction de la partie adverse, et ils ne veulent qu’une chose : la reprise du travail. Cette situation qui a été entrecoupée de négociations, qui ont échoué, a duré pendant plusieurs mois. Même l’intervention du service régional du travail et des lois sociales de Toamasina n’a pas permis d’apporter une solution au problème. Affaire à suivre.

Franck Roland

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff