Publié dans Société

Développement du secteur de l'artisanat - Des artisans se fient au programme « Fihariana »

Publié le lundi, 02 décembre 2019

Pour la professionnalisation du métier d'artisanat. Cela a fait partie des objectifs de l'atelier de sensibilisation, d'accompagnement et d'encadrement destiné aux artisans. Les deux jours d'atelier, organisé par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat, s'est tenu  le week-end dernier à l'IKM, Antsahavola. Une occasion pour les 90 artisans présents de s'informer sur le programme présidentiel « Fihariana » ainsi que d'échanger sur les perspectives de développement de leur secteur. Le financement d'une centrale d'achat ainsi que l'accroissement du nombre d'artisans bénéficiaires de ce programme présidentiel font partie des propositions venant des professionnels de l'artisanat lors de l'atelier.

A cela s'ajoute l'amélioration de la qualité des services sur l'accueil des artisans au niveau de la Direction générale de l'artisanat. L'organisation de plus de deux foires ou ventes-expositions sur l'artisanat dans les Chefs-lieux de province de Madagascar fait aussi partie des propositions. D'un autre côté, les artisans souhaitent renforcer l'échange de matières premières entre les Régions et les professionnels du secteur, outre la facilitation des procédures à suivre concernant l'exportation des produits artisanaux malagasy.

La mise en place de la culture entrepreneuriale et la promotion de l'esprit de perfection ont figuré parmi les objectifs de l'atelier à Antsahavola. Ainsi, une série de présentations axées sur la sensibilisation en ce qui concerne la qualité des produits, la promotion de la filière, le projet de décret relatif à la Chambre de profession et d'artisanat, suivi d'un vote de validation dudit décret approuvé à 99 % à l'unanimité par les artisans présents, s'y sont déroulées. Les techniciens du ministère de tutelle n'ont pas manqué de faire un exposé sur les matériels FABLAB. Ces derniers faciliteront le travail des artisans dans une très courte durée et vont rehausser le niveau de la qualité des produits artisanaux. Aussi, les nouvelles cartes « biométrique » et « électronique » des artisans ont été présentées à l'occasion.

Recueillis par Patricia R.

Fil infos

  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes
  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !

Editorial

  • Crise démentielle !
    Décidément, la crise sanitaire ne suffit pas. Il nous en faut encore d’autres. La crise de jalousie et la maladie de nostalgie rongent les esprits égarés des meneurs du Rodoben’nympanohitra ho amin’nydemokrasiaeto Madagasikara (RMDM), une plateforme regroupant les déchus du pouvoir et les déçus de leurs propres prestations lors des derniers scrutins. L’arrivée de Rajoelina Andry Nirina, par la voie royale des urnes, dérangent les ratés de la politique du pays. Le nouvel homme fort du pays fait naître auprès de ses adversaires une profonde jalousie. Le jeune Président, la quarantaine, gêne. Les adversaires déclarés, des quinquagénaires, des sexagénaires et même un certain septuagénaire n’admettent point leurs défaites. Ils ne veulent rien savoir ! La bande à Tsarahamy ne tolère, à jamais, la victoire éclatante du jeune Rajoelina. Le soutien populaire qu’il bénéficie rend malade. La crise de jalousie, tellement profonde et virulente, déclenche une autre crise beaucoup plus inquiétante,…

A bout portant

AutoDiff