Publié dans Société

Actions humanitaires - « CARE » s’associe avec le secteur privé

Publié le vendredi, 13 décembre 2019

L’Organisme non gouvernemental CARE International à Madagascar et la Plateforme humanitaire du secteur privé (PSHP) ont officialisé leur partenariat en procédant à la signature d’une convention cadre dans la zone Galaxy, Andraharo. Ensemble, les deux entités œuvreront à sauver des vies à travers des actions humanitaires communes.

 

Œuvrant depuis des années dans la gestion des risques et des catastrophes et compte tenu de leurs aspirations communes à aider les familles vulnérables de la Grande île, l’ONG CARE International à Madagascar et la Plateforme humanitaire du secteur privé ont donc décidé de formaliser leur collaboration à travers différents projets et programmes. Les deux entités ont officialisé leur partenariat en procédant jeudi dernier à la signature d’une convention cadre dans la zone Galaxy, Andraharo. Ensemble, elles œuvreront à sauver des vies à travers des actions humanitaires communes. « La convention cadre prévoit le renforcement de leur collaboration pour sauver le maximum de vies en cas de situation d’urgence. Il s’agit notamment de la mise en commun des moyens et ressources, le partage d’informations, la coordination des interventions d’urgence sur terrain. A cela s’ajoutent le développement et le renforcement de leurs coopérations ainsi qu’un échange d’expériences », soulignent les deux collaborateurs.

En ce qui concerne CARE International, cet ONG apporte son soutien aux individus et aux familles des communautés les plus vulnérables. Il intervient et multiplie ses actions sur différents axes programmatiques qui sont la sécurité alimentaire, la gouvernance et l’autonomisation des femmes. Quant à la PSHP, ses missions se reposent sur la facilitation et la coordination des actions humanitaires de ses membres en vue d’une meilleure efficacité de ses actions, en coordination avec l’équipe humanitaire pays, tout en contribuant à la mise en œuvre de divers projets de développement (USAID/IMPACT,…)

A titre d’information, Madagascar fait partie des 25 pays au monde les plus exposés aux catastrophes naturelles. Chaque année, le pays subit en moyenne trois cataclysmes majeurs. En 2018, il a dû faire face à deux cyclones dévastateurs, à savoir Ava et Eliakim, la sécheresse ainsi que les épidémies de rougeole et de peste.

Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Le Président réceptionne la première livraison à Ivato
  • Collectif des opposants - Un mouvement mort-né !
  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes

La Une

Editorial

  • Vision accessible !
    Il est permis d’espérer ou, pourquoi pas, de rêver. Le Président Rajoelina partagea sa vision de la gestion de la pandémie de Covid-19. Il annonça publiquement, avec enthousiasme et surtout avec une forte dose de confiance à Toliary que le pays atteindra, d’ici quelques semaines, le cap du « zéro décès ». Pour certains, il s’agit d’un espoir qui fait vivre les imbéciles. Pour d’autres, un rêve sensé, réalisable.Le 28 août 1963, le jeune pasteur baptiste Martin Luther King, militant anti-ségrégationniste, fit savoir devant une foule de 250 000 âmes à Washington - sous l’ombre d’Abraham Lincoln, 16ème Président des Etats-Unis, père de l’abolition de l’esclavage - d’une vision de rêve qu’il a pour une Amérique de demain « I have the dream ! » En effet, Martin Luther King rêve d’une « Amérique fraternelle où Blancs et Noirs se retrouveraient unis et libres ». Des Blancs, férus de la…

A bout portant

AutoDiff