Sport

Entre la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et celle des Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI), le Président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Ahmad, est de passage dans son pays. Il embarquera d’ici peu pour l’île Maurice où il sera l’invité de marque à la cérémonie de clôture de la Xe édition des JIOI. Il a accepté d’accorder une interview à des journalistes malagasy durant lequel tous les sujets brûlants de la CAF et du football africain ont été abordés.Question : Vous venez de vivre votre première CAN à 24 Nations et en été,…
 Présent aux Jeux des Iles depuis la cérémonie d'ouverture, le Président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, suit de près la compétition des athlètes malagasy. Dimanche dernier, il a assisté à la défaite de l'équipe féminine de volley sur le score de 3 sets à 1 au Gymnase de Vacoas. Un déboire qui a affecté le numéro Un du pays qu'il a décidé de réunir les 281 athlètes et le staff, le soir même, à l'Hôtel 5 étoiles Victoria Beachcomber où sont logés les premiers. En tant qu’ancien pratiquant de karaté et passionné de sport, le Président malagasy est…
Après la soirée traditionnelle de la cérémonie d'ouverture, le vendredi 19 juillet, la journée s’annonçait bien chargée pour les athlètes samedi avec une trentaine de compétitions programmées. En tête de la délégation malagasy, le Président Andry Rajoelina, accompagné du ministre de la Jeunesse et des Sports Tinoka Roberto, et le président du Comité olympique malagasy, Siteny Andrianasoloniaiko s’activait pour le dossier Madagascar à l’organisation des Jeux des îles de 2023 au Conseil International des Jeux, ce samedi à l’hôtel InterContinental à Balaclava.
Les Jeux sont officiellement ouverts. Le vendredi 19 juillet, le coup d'envoi des JIOI 2019 a été officiellement donné lors de la cérémonie d'ouverture. Après le défilé des différentes délégations, des discours en faveur de la fraternité entre les îles ont été prononcées. Malgré la pluie, la fanfare s'est mise en marche et la délégation malagasy suivis avec en tête de file le chef de mission Rosa Rakotozafy et Eric Andriatsitohaina porte-drapeau et haltérophile champion d'Afrique, par derrière les « Zaza Kanto » et tous les athlètes. Le président par intérim de la République de Maurice a proclamé ouverte la…
Par assemblée générale (AG) de la Confédération africaine de football (CAF) interposée, le président Ahmad montre à qui de droit qu'il a toujours la confiance des présidents de fédération du continent. Hier, durant la 41e AG de la CAF, c'est à l'unanimité que le congrès a donné son quitus de l'exercice juillet 2017-juin 2018 au comité exécutif dirigé par Ahmad. Les membres de l'assemblée générale ont répondu ainsi tacitement aux détracteurs du président de la CAF qui, ces derniers mois, a été victime d'une attaque en règle voire un harcèlement.
A J-1 des Jeux des îles, Madagascar annonce les couleurs. Du 19 au 28 juillet aura lieu à l'île Maurice et à Rodrigues, la 10e édition des Jeux des îles. La compétition réunira plus de 2000 sportifs venant de sept îles de l’océan Indien. Quatorze disciplines seront au programme : l’athlétisme, le badminton, le basketball, le beach volley, la boxe, le cyclisme, le football, l’haltérophilie, le judo, la natation, le rugby, le tennis de table, la voile et le volleyball. Seule la discipline rugby a promis devant les médias qu’elle remportera la médaille d’or quel que soit le prix à…
La première participation de Madagascar à une phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) s'est avérée une belle aventure. Non seulement du fait que c'est une grande première mais surtout de la prouesse réalisée par sa sélection nationale en ne faisant éliminer qu'en quarts de finale. Et ce après avoir dompté certaines grandes nations du football continental à l'image de la Guinée, du Nigeria et de la RD Congo. Ces deux derniers, notons-le, sont des illustres du ballon rond africain à travers respectivement leur équipe nationale, vainqueur de l'épreuve et maintes fois mondialistes, et de leur club à…

Fil infos

  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire
  • Lutte contre la Covid-19  - L’Etat d’urgence reprend, le confinement en suspens
  • Covid-19 - Madagascar choisit deux vaccins

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cause nationale
    En 1959, le tout jeune Gouvernement malagasy dut faire face à une grave inondation qui sévit presque dans toute l’île, notamment à Antananarivo et environs. Dans la Capitale, Ikopa déverse ses eaux sur tous les bas-quartiers. Betsimitatatra et ses rizières immergées ! Le Gouvernement de feu Philibert Tsiranana déclare Antananarivo en « zone sinistrée » et « l’état d’urgence nationale » est décrété. Pour affronter ce sinistre national sans précédent, le Gouvernement malagasy fait appel à la contribution de tous étant donné qu’il s’agit d’une cause nationale. On se rappelle du « Fitia tsy mba hetra » par le moyen duquel chaque concitoyen est convié à participer. A noter que les caprices (les crues) de l’Ikopa et de Sisaony créaient depuis la nuit des temps des problèmes à tous les gouvernants. Les souverains et leurs sujets d’Andrianjaka à Andriamasinavalona et surtout Andrianampoinimerina durent rivaliser d’ingéniosité pour construire des digues afin…

A bout portant

AutoDiff