Publié dans Sport

Coronavirus - Pascal Razak sensibilise contre la propagation de la pandémie

Publié le vendredi, 03 avril 2020

Les joueurs, évoluant à l’île de La Réunion dirigés par l’ancien capitaine des Barea de Madagascar, Pascal Razakanantenaina, plus connu sous le diminutif de Bapasy, conscientisent les compatriotes quant au respect des consignes de protection contre le coronavirus. L’international malagasy qui évolue au club de l’AS Saint-Pierre est en confinement à La Réunion.

 

En lisant le titre d’un quotidien local comme quoi il est déjà testé positif, le défenseur des Barea tient à rassurer qu’il se porte bien sur l’île sœur. Et comme tout joueur professionnel, Bapasy s’entraîne toujours dans la cour pour maintenir la forme avant de visionner de nouveau les vidéos de ses matchs avec les Barea.

Depuis la propagation de la pandémie, aucune journée ne passe sans que « Bapasy », ne montre l’exemple à suivre pour avancer dans cette lutte. Lui qui vit en plein cœur d’une ville en stade 3, à La Réunion, ne ménage aucun effort pour sensibiliser ses pairs qui ne sont pas encore conscients de l’ampleur de cette maladie.

« J’appelle tous mes compatriotes malagasy à rester chez eux. Le coronavirus ne rigole pas. Des milliers de personnes ont déjà perdu la vie dans le monde. Luttons ensemble contre le coronavirus. Suivons les gestes convenables, lavage des mains avec du savon, ou avec un gel désinfectant, éviter le contact avec une tierce personne et de toucher le visage.»

Dans une autre vidéo, l’international malagasy donne aussi des conseils d’exercice de cardio à suivre en cette période de confinement. Dans une autre publication aussi, Bapasy recommande aux malagasy à suivre les consignes : « Cette maladie se soigne. Il suffit de faire confiance aux médecins...». Et cela dans le but d’inciter les gens à ne pas faire de l’automédication.

Recueillis par E.F.

 

Fil infos

  • Concrétisation des « Velirano » - Une volonté présidentielle intacte à toute épreuve !
  • Kere dans le Sud - Le Gouvernement opte pour des solutions radicales et maximales
  • Peste bubonique - Cinq décès à Morarano Gara
  • Exportation illicite - 15 kilos d'or interceptés par les autorités
  • Projet Tana-Masoandro - Le site idéal a toujours été Imerintsiatosika
  • Rapatriement de devises - 3250 sociétés en situation d'irrégularité
  • Lutte contre le Kere dans le Sud - Les partenaires techniques et financiers derrière le régime
  • Coopération Madagascar – Nations unies - Un plan cadre pour la période 2021 – 2023 en gestation
  • Sénatoriales - La liste IRMAR lance sa campagne
  • Projet Ambatovy - Production de 3000 tonnes de nickel au cours du premier trimestre 2021

La Une

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff