Publié dans Sport

Nicolas Dupuis - « Je n’ai pas le sentiment d’avoir terminé mon travail »

Publié le lundi, 19 avril 2021

Après les contre-performances des Barea lors de leurs deux derniers matchs de qualification à la CAN 2021, Nicolas Dupuis, sélectionneur de l’équipe nationale malagasy de football, veut encore rester et continuer à entraîner les Barea. 

En contrat jusqu’en novembre 2023, il veut laisser quelque chose avant que quelqu’un d’autre arrive. Il a des projets d’avenir pour faire avancer le football malagasy et les Barea avec. « Je veux que le football à Madagascar s’inscrive dans la durée », annonce-t-il dans une interview accordée à 2424.mg.  Le sélectionneur national n’a pas caché son ambition de rajeunir l’équipe et d’intégrer plus de locaux dans son effectif tout en gardant des cadres pour encadrer les nouveaux venus. Pour la prochaine journée FIFA, Coach Dupuis projette déjà sur le rassemblement de 24 locaux pour que 50% des futurs Barea soient des locaux lors de la prochaine échéance des Barea.

Nicolas Dupuis a également confirmé ses contacts avec un attaquant en avant-centre, qui évolue en ligue 2 française, et un autre joueur qui joue en latéral gauche dans le championnat allemand. Sans mentionner des noms et à entendre le coach des Barea, il est entré en contact avec Rémy Vita (Latéral gauche en D3) et de Wesley Saïd (Attaquant en Ligue 2) afin de rejoindre les Barea pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Le patron de la sélection a également annoncé que l’un des membres de son staff a été en contact  avec Freddy Grecko, le capitaine de la sélection italienne U19 qui est malagasy de naissance. Mais ce dernier opte plutôt pour la sélection italienne que celle malagasy. Effectivement, Freddy Greco a donné deux réponses, d’après les propos du coach, qu’il préfère d’abord attendre sa chance d’être convoqué à la sélection A italienne avant de pencher vers les Barea.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • Liaisons dangereuses !
    Sans vouloir aller trop loin pour décrypter l’œuvre épistolaire écrite par le français Pierre Choderlos de Laclos intitulée « Liaisons dangereuses » et publiée le 23 mars 1782 (Wikipédia), nous nous intéressons tout de même à certain parallélisme des faits. Dans la vie d’un ménage au sein de la petite famille, les tentations aux aventures ou à des liaisons extra-conjugales menacent à tout moment la solidité de la vie d’un couple et la cohésion familiale. Elles mettront toujours en danger l’avenir immédiat et à long terme de tous les membres de la famille (parents et enfants). Evitant de mettre les pieds dans la plate-bande des autres ou s’immiscer dans les affaires des directeurs des âmes ou des juges, nous nous limitons à dire que les liaisons dangereuses nuisent à la sérénité et à l’unité de la famille.Le parallélisme des faits entre la vie d’un couple au sein d’une famille avec…

A bout portant

AutoDiff