Publié dans Sport

Classement FIFA - Les Barea dames 3e avant-dernière

Publié le vendredi, 22 octobre 2021


La FIFA a dévoilé son classement mensuel ce jeudi 21 octobre 2021. Cette semaine, les Barea dames se trouvent à deux places de la lanterne rouge, 166e devant le Turks et Caicos Islands et l’Ile Maurice, dernière du classement. Chez l’équipe féminine, le résultat ne montre aucune surprise. Vu que la sélection féminine de football malagasy est disparue du radar des compétitions nationale qu’internationale depuis le mandat de Raoul Arizaka et dirigé par la dénommée Sandrine Michela Andriatsimilaona à la tête de la commission du football féminin. Le dernier titre de l’équipe féminine U20 remonte en 2019 lors de la finale de l’UFFOI. En 2019, Madagascar se trouvait à la 155e place à l’époque de Doda Andriamiasasoa, l’intérim de Ahmad, à la tête de la Fédération au temps de Patricia Rajeriarison à la tête de cette commission. Toujours à la même époque, le meilleur classement du football féminin malagasy était de 117ème place mondiale en 2017.
Contrairement au rugby, 45ème mondial, 2 ans après sa formation, le football féminin malagasy touche presque le fond. Sandrine Michela Andriatsimialona, la présidente de ladite commission du football féminin au niveau de la Fédération malagasy de football est pourtant visible partout mais dans un autre domaine
Les Lions du Sénégal sont toujours premiers en Afrique chez les hommes devant la Tunisie et 20e sur le plan mondial tandis que l’Algérie ayant perdu une place se trouve à la 4e position doublé par le Maroc. Les Barea de  Madagascar viennent de faire un bond en gagnant  une place. La sélection malagasy reste ainsi dans le top 100 du classement mondial mais passe du 100e au 99e rang. Elle est créditée de 1218 points. Cette légère amélioration est due à la victoire devant la RD Congo, lors de la 4e journée des éliminatoires de la coupe du monde 2022.
Au classement mondial, la Belgique reste leader devant le Brésil et chez les dames, les Etats-Unis restent irrésistiblement en tête. 
E.F.

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff