Publié dans Sport

Qualification CHAN - Les Barea se qualifient pour la prochaine étape

Publié le dimanche, 31 juillet 2022



Tsilavina Fanomezantsoa alias Drogba offre la qualification pour le deuxième tour de qualification du Championnat d'Afrique des Nations d'Algérie en 2023. Les Barea de Madagascar ont dompté les Pirates des Seychelles sur le score sans appel de 3 buts à zéro hier, lors du match retour au Kianja Barea. A l'aller, les hommes de Romuald Félix Rakotondrabe ont déjà pris le large avec un but à zéro. "Les joueurs ont bien appliqué les consignes. L'essentiel c’est qu'on n’a encaissé aucun but. Beaucoup d'occasions ont été ratées mais les joueurs les ont vite corrigées durant la seconde période en marquant deux buts. Le prochain match ne s'avère pas facile vu la prestation des Botswanais lors du COSAFA. « C'est la préparation qui compte et je souhaite que le regroupement commence au plus vite", avance coach Rôro à l'issue de cette victoire face aux Seychellois. Nina, Dax et ses camarades affronteront au second tour le Botswana en septembre. Ce dernier a éliminé l’Estwani après le culte de point. Les deux équipes se sont neutralisées sur le score nul d'un but partout à l'aller au Botswana, mais ce dernier a pris l'avantage sur le but marqué car au retour, à l'extérieur, les deux formations se sont encore neutralisées sur 2 buts partout. La prochaine étape semble déjà prometteuse pour les Malagasy au vu de la physionomie du match d'hier. Les Barea ont nettement dominé les Pirates. Dès le début du match, ils ont renversé la vapeur. En effet, à la 6e minute du coup d'envoi, Tsilavina a ouvert le score sur une passe en retrait de Carlos sur le flanc droit. Là, les deux équipes se sont quittées sur le score de un but à zéro malgré de nombreuses attaques. Le coach Rôro a su rectifier les erreurs et la pression a continué avant que le milieu de Fosa Junior, Rinjala ouvre le score avant sa sortie sur blessure qui a valu le carton rouge au défenseur seychellois. A dix minutes de la fin, Drogba a signé le but de la victoire et envoie les siens à la prochaine étape.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff