Publié dans Sport

Compétitions africaines - La République malagasy récompense ses champions d'Afrique

Publié le mercredi, 03 août 2022

Une fois de plus, des sportifs malagasy sont reçus au Palais d'Etat d'Iavoloha par le Président Andry Rajoelina. Ils étaient cinq athlètes et trois dirigeants sportifs qui, dans leur discipline respective, ont brillé sur la scène africaine en glanant la médaille d'or aux championnats d'Afrique. De leurs performances, le Président Andry Rajoelina a gratifié à ces athlètes la distinction honorifique de chevalier de l'ordre du Mérite de Madagascar.

« Vos efforts, votre esprit d'équipe et votre solidarité ont fini par payer et matérialiser par la médaille d'or. Vous avez porté haut le flambeau et avez fait retentir l'hymne national à la fin de la compétition internationale. C'est maintenant au tour de la République de vous récompenser », a déclaré le Président Andry Rajoelina avant de remettre aux héros leur décoration. Il s'agit de la judokate Rasoanaivo Razafy Laura, des haltérophiles Randafiarison Rosinah, Ramiaramanana Hilarion et les Andriantsitohaina, Tojo et Eric. A part, la distinction honorifique, ces athlètes ont obtenu également la prime d'excellence offerte par le Président Andry Rajoelina. Les dirigeants, notamment les techniciens dont le coach japonais du judo, ont eux aussi récompensés par l'Etat qui leur a remis le chevalier de l'ordre du Mérite sportif.

Et cerise sur le gâteau pour ces disciplines méritantes, le Président de la République a accédé à la demande de la fédération en promettant la construction d'un dojo national. « Nous avons déjà répertorié l'endroit où sera construite cette infrastructure qui témoigne la reconnaissance aux sportifs comme on l'a fait avec les Makis et les Barea », a expliqué le maître des lieux.

La liste des athlètes à décorer émane du ministère des Sports et de la Jeunesse, les observateurs s'interrogent la raison pour laquelle, les méritants de la pétanque et du karaté n'y figurent pas ?

Rata

Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff