Publié dans Sport

Big Tanà 2024 - « Le niveau est très élevé », dixit coach Blood

Publié le lundi, 01 avril 2024

Le championnat régional de bodybuilding s’est tenu le 30 mars au Business Mining Center. Ils étaient 47 athlètes, toutes catégories confondues, issus de 10 clubs de la Capitale à y participer. La compétition a vu la domination des bodybuilders de NASport qui ont raflé trois titres cette année sur cinq épreuves de six catégories disputées : Miss Bikini, Men’s Physique, Classic Physique, BodyBuilding (-70kg, entre 70kg et 80kg, plus de 80kg).

Pour la catégorie Miss Bikini, Nancy Leung - qui s’est inscrite sous les couleurs du club Maroloko - est la nouvelle reine d’Antananarivo.

« Je suis tellement fière d’avoir remporté le titre de Miss Bikini Fitness Tanà! Cela a été une aventure incroyable, et je suis si reconnaissante pour tout le soutien et les encouragements que j’ai reçus tout au long de ce parcours. Merci à tous ceux qui ont cru en moi. C’est un honneur immense et je suis impatiente de continuer à partager ma passion pour le fitness avec vous tous. Merci encore du fond du cœur », gratifie la miss Bikini 2024 de Big Tanà.

En « Men’s Physique », Léonce Anicet Ralaiaritina, plus connu sous le sobriquet de coach Blood a finalement mis la main sur le titre. Après cinq participations depuis 2019, il s’est offert ce titre. Pour lui, ce n’est pas le rêve mais juste une étape vers son objectif. D’ailleurs, ce n’est pas encore fini, car il sera à la tête des représentants d’Antananarivo pour sa catégorie durant le Big Mada qui aura lieu dans quelques semaines.  Une autre étape à franchir pour lui avant de figurer parmi les meilleurs mondiaux de sa discipline. « Le niveau de compétition est très élevé. Et la relève bouscule de toute part. Mais c’est le fruit de plusieurs années de travail et d’effort ainsi que de persévérance. C’est le  secret pour atteindre son objectif », avoue coach Blood.  

Dans la catégorie Classique physique, pour sa première participation, c’est la première place et premier titre pour Riantina Andrianni Randriamampianina (N.A Sport).

Dans l’épreuve de Bodybuilding, Tojoson Randriamiharimana a fait l’honneur de son club Fitness Ambohimangakely durant le Big Tana 2024. Car il est sacré champion d’Antananarivo chez les moins de 70kg et représentera la Capitale au Big Mada.

Pour la catégorie des athlètes pesant entre 70 et 80kg, Fenosoa Rakotoarisoa encore du Club NASport, plus connu par ses intimes sous le nom « Negro », a convaincu les membres du jury pour monter sur la plus haute marche du podium. Dans la catégorie poids lourd, plus de 80kg, Andriatsilavina Joseph dit Tsila du club L’hassa remporte le titre 2024.

 

E.F.

Fil infos

  • Mission du FMI à Madagascar - Deux appuis financiers importants sur la table des négociations
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Enseignement supérieur - L'université de Fenoarivo -Atsinanana officiellement inaugurée 
  • Administration - Le Président veut des collaborateurs loyaux et efficaces
  • Actu-brèves
  • JIRAMA - Le manager de redressement bientôt dans le ring
  • Lutte contre la corruption à Madagascar - Le CSI pointe du doigt les blocages institutionnels
  • Conseil des ministres décentralisé - Focus sur Toamasina
  • Législatives - 470 prétendants à l’assaut des 163 sièges au Parlement

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Recadrage présidentiel
    Au terme d’un Conseil des ministres, délocalisé à Toamasina, la capitale de la Région d’Atsinanana, le Chef de l’Etat Rajoelina Andry et la délégation qu’il conduit, des membres du Gouvernement, se sont enquis de l’état actuel de la situation de l’avancement des travaux s’inscrivant dans le cadre des projets présidentiels dans le Grand Port et aussi de la Région d’Analanjirofo.A Toamasina, le Président Rajoelina et sa suite dont entre autres le Premier ministre, Ntsay Christian, la ministre de la Justice Landy Mbolatiana Randriamanantsoa, le ministre des Travaux publics, le colonel Ndriamihaja Livah Andrianatrehina, le Secrétaire d’Etat en charge des Nouvelles villes Gérard Andriamanohisoa et bien d’autres, ont constaté de visu l’état de la réalisation des travaux. Le chantier MIAMI, un projet présidentiel phare dans le Grand Port de l’Est, continue son bonhomme de chemin. En dépit des retards dus aux crises sanitaires de 2020- 2022 et surtout à cause de…

A bout portant

AutoDiff