Publié dans Sport

Volley-ball-25eme édition de la CCZ7 - Une rude bataille à l’horizon

Publié le mercredi, 30 janvier 2019

La 25eme édition de la Coupe des clubs champions Zone 7 (CCZ7) prévue du 3 au 10 février à Madagascar, aura une ambiance festive cette année. Côté compétition, les équipes malagasy se feront le plaisir de garder le titre de la grand-messe régionale du volleyball à domicile. Plus facile à dire car tout le monde sait que gagner le titre ne sera pas une mince affaire pour les hôtes. Le tenant du titre masculin les Swim Blue fera le déplacement dans la Grande île avec la ferme intention de garder son bien. Et les Mauriciens du Faucon Flacq Camp-Ithier entament une rude préparation dans le même but de gagner le titre que les Malagasy.

Chez l’équipe masculine, Madagascar aura 4 représentants tandis que Maurice aura trois représentants en masculin avec le champion, le Quatre-Bornes VBC et Trou-aux-Biches Sharks. Au total, ile Maurice aura huit équipes en lice tout comme Madagascar. Au total 24 équipes issues des 5 pays,   à savoir Madagascar (pays hôte), Maurice,  Mayotte, Seychelles et Comores seront attendues dans le pays durant les jours de compétition. Les équipes réunionnaises seront une nouvelle fois absentes du Championnat des clubs de la zone 7 (CCZ7) le mois prochain (3-10 février) à Madagascar.Pour la FMVB tous les préparatifs sont déjà en place. La fédération est à pied d’œuvre pour résoudre les derniers détails pour l’hébergement des délégations étrangères.

Les Réunionnais pointent du doigt la FMVB

Dans un entretien accordé au Quotidien de la Réunion le week-end dernier, le président de la Fédération française de volley-ball (FFVB), Eric Tanguy, a fait une virulente sortie contre KayseeTeeroovengadum, président de la zone 7, Jocelyn Andriamandimbisoa, président de la Fédération malgache de volley-ball (FMVB) et Amr Elwani, président de la Confédération africaine de volley-ball (CAVB).«J’ai donc essayé de contacter la zone 7 et la fédération malgache mais nous n’avons reçu aucune réponse. Et depuis, je n’ai plus aucune nouvelle de Madagascar alors que nous étions en contact régulier depuis un an. J’ai l’impression que M. Andriamandimbisoa a subitement décidé de retourner sa veste», regrette  Florence Avaby,  présidente de la Ligue réunionnaise de volley-ball (LRVB), « Il faut rappeler que c’est la ligue réunionnaise qui avait décidé de ne pas prendre part au tournoi à la suite des problèmes survenus lors des Jeux des îles de l’océan Indien de 2015 à la Réunion dans le sillage de l’exclusion de Myriam Kloster de la sélection féminine réunionnaise », a précisé notre interlocuteur.Et d’ajouter que la ligue de Mayotte a reçu une invitation de la zone 7 depuis décembre 2018. 

Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • Liaisons dangereuses !
    Sans vouloir aller trop loin pour décrypter l’œuvre épistolaire écrite par le français Pierre Choderlos de Laclos intitulée « Liaisons dangereuses » et publiée le 23 mars 1782 (Wikipédia), nous nous intéressons tout de même à certain parallélisme des faits. Dans la vie d’un ménage au sein de la petite famille, les tentations aux aventures ou à des liaisons extra-conjugales menacent à tout moment la solidité de la vie d’un couple et la cohésion familiale. Elles mettront toujours en danger l’avenir immédiat et à long terme de tous les membres de la famille (parents et enfants). Evitant de mettre les pieds dans la plate-bande des autres ou s’immiscer dans les affaires des directeurs des âmes ou des juges, nous nous limitons à dire que les liaisons dangereuses nuisent à la sérénité et à l’unité de la famille.Le parallélisme des faits entre la vie d’un couple au sein d’une famille avec…

A bout portant

AutoDiff