Publié dans Sport

Basketball-Afroleague - Le CosPN veut changer l’histoire du basket malagasy

Publié le vendredi, 01 février 2019

Le 15 février prochain, le Club Omnisports de la Police nationale (CosPN) section basketball affrontera le club Petro Athletic d’Angola, pour le compte de la première étape « found 16 » de l’Afroleague. Un  sommet continental pour les clubs  qui se déroulera au palais des Sports de Mahamasina, du 15 au 17 février.Les joueurs et staff se sont préparés ‘‘durement’’  tant physiquement, mentalement et au niveau organisationnel, en vue de cette compétition continentale. Les dirigeants ont remis officiellement le maillot du club aux deux nouveaux joueurs « Guest-Players », qui viennent de renforcer l’équipe. Il s’agit  du français de 32ans, Alpha Touré 2m05 pour 110 et l’Egyptien Mohamed Mzoughi, 21ans.

Le contrôleur général de la Police nationale,  José Andrianasolo Rajaonarison, également  directeur des Ressources humaines du ministère de la Sécurité publique, qui a représenté ledit ministère à la cérémonie de remise de maillots. L’on y a noté aussi la présence du président de la Fédération malagasy de basketball, Jean Michel Ramarason. La Police nationale a fait appel à ces deux joueurs afin de renforcer l’équipe pour ainsi manifester sa volonté de voir celle-ci  aller plus loin dans cette compétition.

A noter que Alpha a été déjà champion national 2, national 1 et national 3 avec un club de Boulogne sur Mer dans le nord de la France.

« Le CosPN est une équipe qui a une belle structure. J’ai déjà joué dans beaucoup de pays en Europe mais je trouve le niveau très bon. Franchement, je ne vais pas dire que je suis étonné du niveau mais c’est normal pour une équipe africaine et c’est normal également du fait qu’on va affronter l’Angola, l’Egypte et le club du Congo qui sont également de très grosses pointures du basket. Mais je crois qu’avec l’équipe et les entraînements avec le coach, il n’y a pas de souci à faire. Je ne dis pas qu’on va gagner, mais on a les armes égales pour se défendre », avance le joueur français d’origine sénégalaise, hier lors de la remise de maillots. Il est en contrat avec le club jusqu’à fin février et on verra la suite d’après ses propos.

« L’Espoir, il est de 100% puisqu’ on a travaillé dur. On a eu la chance d’accueillir  cette compétition à Madagascar. Donc l’idée c’est d’aller au bout de cette compétition, d’arracher nos trois victoires si on peut. Au minimum deux pour se qualifier pour le top8. Elite. L’idée de renforcer l’équipe, c’est vraiment de pouvoir jouer contre de très grands joueurs en Afrique puisqu’on n’a pas forcément l’occasion d’en voir à Madagascar. Mais ensuite c’est de pouvoir développer le jeu malagasy puisqu’on est sur une base de jeu très rapide, très vivant. Et que pour contrer les joueurs 2m21 Egyptien, on a besoin d’intérieur costaud et grand pour prendre le rebond. Ensuite, nous pouvons développer notre propre jeu », avance le coach.

Le CosPN évoluera dans le groupe D avec le Petro Athletic de Luanda Angola, le Smouah SC d’Egypte, et le BC Mazembe de la RD Congo durant les trois jours de compétition.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff